À quelle fréquence arroser les roses après la plantation ? (Guide définitif)

Arrosage des roses

Arrosage des roses

Les roses établies ont besoin d’être arrosées une fois par semaine avec environ 4 gallons pendant la saison de croissance, mais les roses nouvellement plantées auront besoin de plus de soins et d’attention…

Vous devrez arroser les roses nouvellement plantées ou transplantées deux ou trois fois par semaine pendant les quatre premières semaines. Arrosez lentement les roses en vous assurant que l’eau s’infiltre dans le sol et ne coule pas à la surface. L’ajout d’un paillis généreux de moisissure foliaire ou de fumier de cheval aidera à retenir l’humidité et à garder votre rose hydratée après la plantation.

Arrosez votre rose nouvellement plantée avec au moins 4 gallons juste après la plantation et persistez avec un régiment de 4 gallons deux ou si les conditions sont chaudes, sèches ou venteuses 2 à 3 fois par semaine.

Évitez d’arroser sur les feuilles; arrosez plutôt autour de la base de la plante pour prévenir les ravageurs et les maladies courants tels que l’oïdium qui ont tendance à prospérer dans des conditions humides ou humides.

Après environ quatre semaines, les racines de la rose devraient être mieux établies et capables d’absorber plus efficacement l’humidité du sol. Vous pouvez alors revenir au cycle d’arrosage « tremper et sécher » une fois par semaine qui convient le mieux aux roses.

S’il y a eu plus de 1 pouce de pluie au cours de la semaine, les roses établies ne devraient pas avoir besoin d’être arrosées. Cependant, les roses nouvellement plantées auront encore besoin d’être arrosées deux fois par semaine pendant 4 semaines jusqu’à ce qu’elles s’établissent, quelle que soit la pluie.

Retenir l’eau en ajoutant du paillis autour du rosier

L’ajout d’une couche de paillis immédiatement après la plantation est un bon moyen de s’assurer que votre rose reste bien hydratée et en bonne santé.

Le paillis est bénéfique pour les roses nouvellement plantées pour un certain nombre de raisons :

  1. Le paillis est capable de mieux retenir l’humidité que la plupart des sols, ce qui empêche le sol de se dessécher avant que les racines n’aient eu la chance de puiser de l’humidité.
  2. Une couche de paillis aidera à garder les racines de la rose au frais en été.
  3. Au fur et à mesure que le paillis se décompose, il stimule l’écologie bénéfique du sol et augmente la fertilité des sols.
  4. Le paillis améliore la structure du sol afin que l’eau s’infiltre plus efficacement vers les racines de votre rosier (plutôt que de simplement s’écouler de la surface).

Le meilleur type de paillis pour les roses nouvellement plantées est la moisissure des feuilles ou le fumier de cheval bien décomposé, car ces deux matériaux sont exceptionnels pour retenir l’eau et améliorer au fil du temps la structure du sol afin que l’eau puisse facilement s’infiltrer dans le sol et atteindre les racines.

Ils encourageront également l’activité des vers, créeront des canaux de drainage et créeront de l’espace dans le sol pour que la rose nouvellement plantée puisse pousser et établir ses racines, augmentant ainsi la stabilité et la résistance des roses à la sécheresse.

Appliquez une couche de 2 pouces autour de la base de votre rose dès que vous le pouvez après la plantation. N’oubliez pas de garder un espace d’au moins 3 pouces autour des cannes de rose centrales car le bois qui est au-dessus du sol est moins tolérant à être exposé à un matériau humide pendant de longues périodes.

A voir aussi :   Jusqu'où vidanger une piscine creusée pour l'hiver ?

Une application de paillis supprimera également les mauvaises herbes et adoucira la texture du sol, de sorte que lorsque les mauvaises herbes apparaissent, elles sont beaucoup plus faciles à biner ou à déterrer.

Quand les roses ont besoin de plus d’arrosage

Il existe plusieurs scénarios qui vous obligeront à arroser votre rose plus souvent deux fois par semaine pour une rose nouvellement plantée ou une fois par semaine pour une rose qui a eu 4 semaines dans le sol pour que les racines s’établissent.

  • Si la le sol est sablonneux de texture et très fine alors l’eau s’infiltrera trop vite pour que les racines de la rose puisent suffisamment d’humidité
  • Si le temps a été particulièrement venteux soit votre rosier est assez exposé, sans abri alors cela va saper l’eau des feuilles et augmenter la transpiration qui peut dessécher et flétrir votre rosier.
  • S’il y a eu plusieurs jours de chaleur intense et prolongée
  • Si le sol est cuit dur par le soleil et la pluie ou l’eau du tuyau s’écoule de la surface imperméable ou dans les fissures sans s’imprégner correctement dans le sol et atteindre les racines des roses.

Arroser les roses nouvellement plantées par temps chaud ou venteux

Si le temps a été particulièrement sec, chaud ou venteux, alors arroser votre rose dès le matindeux fois par semaine avec 4 gallons d’eau est la bonne marche à suivre.

Arrosez autour de la base de la rose tôt le matin car le taux d’évaporation sera plus faible et la rose sera chargée d’eau avant la chaude journée à venir.

Ne soyez pas tenté d’arroser vos rosiers peu et souvent plusieurs fois au cours de la semaine c’est tout simplement une routine d’arrosage que les rosiers n’aiment pas.

Les roses aiment un bon trempage, mais elles aiment que leurs racines soient relativement sèches entre les périodes d’arrosage, sinon une surexposition d’un sol constamment humide aux racines peut entraîner la pourriture des racines qui tuera la rose.

C’est pourquoi les roses apprécient une bonne structure et un bon drainage du sol, de sorte que l’excès d’eau puisse s’écouler des racines et que la plante reste en bonne santé.

Le temps venteux assèche l’humidité des feuilles de rose, les cannes et le sol beaucoup plus rapidement que les jours calmes, donc si votre rose est dans une zone exposée, vous devrez la traiter comme si le temps était particulièrement sec. (4 gallons d’eau deux fois par semaine).

Je vous recommanderais de protéger la rose du vent avec un brise-vent naturel, comme des conifères ou toute autre plante forte et à végétation dense afin qu’elle puisse dévier le pire du vent.

Si vous vivez dans une zone venteuse ou côtière, les roses Regosa sont le meilleur choix car elles sont non seulement capables de faire face au vent, mais aussi de tolérer les embruns salés dans l’air. Ils sont également exceptionnellement tolérants à la sécheresse, donc une excellente variété pour les rosiéristes débutants.

Pour le guide complet, veuillez consulter mon article sur la façon de prendre soin des roses dans les zones venteuses.

A voir aussi :   Comment faire sécher les tontes de gazon ? (Tout ce que tu dois savoir)

Arrosage des roses dans un sol sablonneux

Alors que les rosiers ont besoin d’un bon drainage, les sols sablonneux à texture fine sont trop poreux et peuvent entraîner l’évacuation de l’eau trop rapidement avant que les racines n’aient eu la chance de puiser dans l’humidité.

Dans ces conditions, vous devrez peut-être faire tremper vos roses deux fois par semaine régulièrement pendant la saison de croissance. J’ai un article qui présente le plan de jeu pour planter des roses dans des sols sablonneux que vous pouvez lire ici.

Les roses dans un sol sablonneux ont besoin d’une attention particulière par temps chaud, alors recherchez les signes de flétrissement ou de stress thermique (feuilles jaunissant/s’enroulant/retombant).

Ils auront également besoin d’un régime de paillage plus cohérent. En paillant avec beaucoup de matière organique (idéalement moisissure foliaire ou fumier bien décomposé pour les sols sablonneux), vous pouvez modifier la structure et les propriétés du sol pour qu’il soit beaucoup plus favorable aux roses.

Matériau organique a beaucoup une plus grande capacité à retenir plus d’eau puis un sol sablonneux pour que les racines puissent accéder à l’humidité quand elles en ont besoin.

Le paillis se décomposera et sera entraîné sous terre par les vers, de sorte qu’au fil du temps, le profil du sol est modifié et le sol sera beaucoup plus fertile car les vers concentrent les nutriments de la matière organique sous une forme facilement absorbée par les racines. du rosier.

Roses d’eau quand le sol est cuit dur

Il s’agit d’un problème courant qui touche presque tous les rosiéristes lorsque le soleil d’été est le plus intense.

Les roses aiment 6 heures ou plus de soleil direct par jourcependant, ce niveau de lumière et de chaleur peut cuire les sols en une surface dure et impénétrable dans laquelle l’eau ne peut pas s’infiltrer.

Dans ces conditions, l’eau s’écoule souvent de la surface ou s’écoule dans les fissures du sol, ce qui a peu de chances d’atteindre les racines.

Les sols argileux sont particulièrement sensibles à la cuisson dure et à la fissuration. Pour remédier à cela, vous devrez ajouter un paillis au milieu de l’été pour annuler l’effet desséchant du soleil.

Le paillis aidera à garder le sol sous-jacent beaucoup plus frais et à retenir beaucoup plus d’humidité. Au fur et à mesure de sa décomposition, la structure de la surface du sol s’améliorera et l’eau sera beaucoup plus susceptible de s’infiltrer plutôt que de s’écouler.

Il est également important de veiller à verser l’eau (ou à vider le tuyau) lentement. L’arrosage rapide du sol ne fera qu’augmenter le ruissellement de surface de sorte que l’eau est détournée ailleurs.

Un bon trempage long et lent peut ramollir le sol avec le temps et améliorer sa texture. L’eau est beaucoup plus susceptible de s’infiltrer et d’atteindre les racines à travers un sol plus mou, plutôt qu’un sol dur fissuré, il vaut donc mieux être patient lorsque vous arrosez.

J’aime utiliser un tuyau suintant lorsque le sol est dur car il nécessite beaucoup plus d’eau pour ramollir le sol et lui donner un bon trempage avant qu’il n’atteigne les racines, ce qui vous évite de remplir l’arrosoir si souvent.

Arroser les nouvelles roses dans les sols argileux

L’arrosage des roses dans un sol avec une grande quantité d’argile peut être problématique car non seulement il peut cuire dur en été, mais il peut également retenir l’eau beaucoup plus longtemps que les autres types de sol.

A voir aussi :   Les roses aiment-elles le marc de café ?

Avec des roses nouvellement plantées dans un sol argileux, vous devrez être plus diligent dans la surveillance de l’humidité du sol. Si l’eau prend plus de temps à s’écouler, il peut être approprié d’arroser votre rosier une seule fois par semaine, même s’il vient d’être planté.

Les roses aiment que leurs racines se dessèchent entre les applications d’eau et donc un arrosage une fois par semaine peut être suffisant. Si vous arrosez trop fréquemment, les racines peuvent être exposées à trop d’humidité pendant des jours et la rose peut succomber à la pourriture des racines.

Testez régulièrement les niveaux d’humidité et arrosez uniquement lorsque le sol est sec.

Pour le guide complet sur la plantation et l’entretien des roses dans les sols argileux, consultez mon article ici.

Comment tester l’humidité du sol

La façon la plus simple de tester si les roses ont besoin d’être arrosées est de vérifier en plaçant votre doigt dans le sol autour de la base de la rose. Si vous pouvez détecter l’humidité dans le sol à 2 pouces de profondeur, le sol est suffisamment humide pour que la rose soit bien hydratée.

Si vous placez votre doigt dans le sol et que le sol est dur et sec, c’est le moment d’arroser.

Il convient de souligner à nouveau que les roses établies ou les roses qui ont été dans le sol pendant plus de 4 semaines aiment que le sol se dessèche entre les périodes d’arrosage, donc, si le sol est sec une semaine après l’arrosage, ne pensez pas que vous négligez la rose .

À moins que les conditions ne soient exceptionnellement sèches ou humides, les roses prospéreront avec un arrosage hebdomadaire.

Alternativement, vous pouvez vous procurer un kit d’analyse de sol capable de tester le pH du sol (les roses aiment un sol légèrement acide), la quantité d’ensoleillement (les roses aiment 6 heures ou plus de soleil par jour) et les niveaux d’humidité du sol. Mieux encore, ils sont disponibles à un prix avantageux sur Amazon.

Conclusion

Arroser une nouvelle rose deux fois par semaine avec quatre gallons pendant les quatre premières semaines de plantation ou de repiquage est essentiel pour garder votre rose saine et hydratée.

L’ajout de paillis régulier est toujours le bienvenu sur les parterres de roses de tout type de sol. Le paillis est particulièrement utile pour retenir l’eau afin que les racines des roses puissent puiser dans l’humidité quand elles en ont besoin.

Le paillis aide également à garder la surface du sol douce et à la bonne texture afin que l’eau puisse s’infiltrer efficacement dans le sol là où elle est nécessaire.

C’est pourquoi il est indispensable d’ajouter du paillis autour de votre rosier après la plantation

Non seulement ce paillis ajoutera des nutriments au sol et supprimera la croissance des mauvaises herbes, vous aurez donc plus de temps pour, eh bien… arrêter et sentir les roses !

Pas encore de vote

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Hortensia tombant

Pourquoi mon hortensia tombe-t-il ? (Comment l’enregistrer)

La raison pour laquelle votre hortensia tombe est soit parce que le sol est trop sec, soit parce que l’hortensia est trop exposé au soleil, soit à cause d’un excès d’engrais azoté. Les hortensias préfèrent la lumière tachetée, un sol constamment humide et un engrais à libération lente pour éviter l’apparence tombante et rester en

Lire la suite »
quelle énergie non renouvelable

L’énergie non renouvelable est une énergie qui n’est pas inépuisable.

L’énergie non renouvelable est une énergie qui ne se régénère pas naturellement, c’est-à-dire qu’elle ne se renouvelle pas dans la nature. Cela signifie que cette énergie n’est pas disponible en quantité illimitée. Il existe deux grandes familles d’énergies non renouvelables : les énergies fossiles (pétrole, gaz, charbon) et les énergies nucléaires. Les énergies fossiles sont

Lire la suite »
energie solaire renouvelable pourquoi

Les avantages de l’énergie solaire renouvelable

L’énergie solaire est une énergie renouvelable qui provient du soleil. Cette énergie est utilisée pour produire de la chaleur, de l’électricité et de la lumière. L’énergie solaire peut être utilisée directement ou indirectement. L’énergie solaire directe peut être utilisée pour chauffer des maisons, des piscines et d’autres bâtiments. L’énergie solaire indirecte peut être utilisée pour

Lire la suite »
Retour haut de page