5 façons différentes d’installer des poteaux de clôture dans le sol

1674721680_5-facons-differentes-dinstaller-des-poteaux-de-cloture-dans-le.jpg

En ce qui concerne les clôtures, il est essentiel d’installer des poteaux de clôture pour créer la clôture en bois la plus solide possible. L’installation de poteaux de clôture est une étape importante pour s’assurer que votre enceinte reste droite et droite. L’installation d’un poteau de clôture est une tâche difficile, mais avec les connaissances et les outils appropriés, vous pouvez la terminer.

Comment installer des poteaux de clôture dans le sol ?

Semelle en béton avec ancrage en acier

Support de poteau de clôture en forme de U pour VTT, piquet de sol, ancrage en métal, revêtement en poudre noire, 4 pouces x 4 pouces (diamètre intérieur 3,5 x 3,5), paquet de 4

Une ancre en acier est un support qui maintient un poteau en place. À l’autre extrémité des ancres en acier dont nous parlons se trouve une longue pointe métallique à quatre brides. L’ancre est l’extrémité pointue, qui est martelée dans la terre. Le poteau est alors facilement inséré dans le support sur le dessus.

Pour les utiliser, vous devez d’abord localiser la ligne de démarcation, la marquer, puis indiquer les positions de vos poteaux. Il est généralement plus facile de tracer une ligne à la craie puis d’utiliser de la peinture de marquage pour déterminer l’espacement des poteaux. Après cela, vous attachez un niveau à double sens à l’ancrage du poteau, placez-le sur la marque, redressez-le avec le niveau, retirez le niveau et commencez à le marteler en place avec un marteau.

Lorsque vous enfoncez l’ancre, remplacez périodiquement le niveau pour vous assurer qu’il reste droit. Lorsque vous frappez sur l’ancre avec le niveau connecté, le niveau peut être endommagé.

Placez votre poteau une fois l’ancre en place. Assurez-vous que le poteau est d’aplomb avec un niveau avant de le fixer fermement à l’ancre avec des vis. Les fabricants d’ancres de poteau doivent fournir un foret de marteau-piqueur adapté à leurs ancres de poteau si vous érigez une longue clôture, car cela élimine la majorité de l’effort nécessaire pour enfoncer l’ancre dans la terre.

L’avantage le plus évident des ancres en acier est qu’elles éliminent le besoin de creuser et de re-creuser des trous. Un autre avantage est que contrairement aux poteaux en bois enterrés dans la terre ou le béton, l’ancre ne se décomposera pas avec le temps. Bien sûr, l’acier dans le sol rouillera, mais un poteau bien galvanisé peut durer longtemps – jusqu’à 50 ans dans les pires conditions de sol.

Ils maintiennent également les poteaux en place presque aussi bien que les semelles en béton, mais sans la peine de couler du béton ou d’enlever d’énormes morceaux de béton pour réparer la clôture.

Mousse expansive Mélange de poteaux de clôture Sika Postfix, mousse expansive à mélanger dans le sac pour soutenir les poteaux non structurels, les clôtures, les boîtes aux lettres et les poteaux de signalisation

Pour les propriétaires qui souhaitent poser des poteaux de clôture, la mousse expansive offre une alternative légère et résistante aux intempéries au béton. La mousse peut être utilisée dans des conditions chaudes ou froides et ne nécessite aucun mélange d’eau ou d’autre liquide.

Une option populaire est Mélange de piquets de clôture Sika PostFix, suivez simplement les instructions sur le sac et vous aurez une base en mousse très solide. La mousse Sika commence à durcir en 3 minutes environ et en 2 heures elle sera complètement durcie.

Pour installer une clôture avec cette méthode, commencez par creuser un trou avec une bêche ou une pelle à la profondeur souhaitée et à environ deux fois le diamètre du poteau.

Ensuite, au centre du trou, placez le poteau. Assurez-vous qu’il est bien droit, puis utilisez un ou deux petits morceaux de bois pour le maintenir en place.

A voir aussi :   Terreau pour lavandes en contenants et pots

Placez votre sac de résine et vos ciseaux sur la table, puis mettez une paire de gants en plastique pour éviter que la résine n’entre en contact avec votre peau. Pour mélanger la résine, suivez les instructions du fabricant. Chaque sac comprend deux résines qui sont utilisées pour fabriquer la mousse expansive. Le sac extérieur contient une résine en vrac, tandis que le sac intérieur contient l’autre résine dans une pochette plus petite.

Posez le sac à plat sur le sol lorsque vous êtes prêt à utiliser la mousse, puis roulez ou marchez sur le sac extérieur pour rompre la poche intérieure, permettant aux résines de se mélanger. Pressez toute la résine du sac intérieur après que la poche intérieure se soit cassée.

Pressez ou pétrissez le sac jusqu’à ce que toutes les résines soient uniformément réparties et que le contenu développe une légère teinte jaunâtre.

Pressez la mousse du coin du sac dans le trou de poteau. Appliquez une quantité constante de mélange de mousse sur tout le poteau. Bien que la mousse ne remplisse qu’une partie de l’ouverture, elle grossira jusqu’à 15 fois son volume d’origine.

Avant de toucher le poteau, laissez la mousse se dilater et durcir. Selon le type de mousse que vous choisissez, cela peut prendre de trois minutes à une heure.

Gravier et/ou pierre concassée

Roches concassées

Le gravier est une excellente alternative au béton car il élimine les problèmes de drainage sous et autour de la fondation.

La viabilité du gravier comme support de poteau dépend cependant du sol. Il ne fonctionnera pas dans les sols sablonneux ou meubles, mais il est parfait pour l’argile épaisse. Si vous vivez dans une région où de fortes gelées se produisent fréquemment, il s’agit d’une alternative intelligente car elle rend la clôture moins sujette aux gelées.

C’est assez similaire à mettre un poteau de clôture dans le sol. Vous devrez utiliser votre pelle à palourdes pour creuser une tranchée d’un tiers de profondeur, puis la recouvrir de gravier. Remblayer avec du gravier supplémentaire après avoir mis le poteau dans le trou et s’être assuré qu’il est droit (encore une fois, il s’agit de préférence d’une opération à deux). Tassez le gravier tous les quelques centimètres.

Mélangez et coulez votre propre béton

couler un poteau en béton

Étant donné que de nombreux panneaux de clôture mesurent 8 pieds de long, vous voudrez utiliser un petit poteau, de la peinture en aérosol ou un autre moyen visible pour indiquer l’emplacement de vos trous tous les 8 pieds.

En règle générale, la profondeur du trou du poteau doit être d’au moins 1/3 de la longueur totale du poteau. Si vos poteaux mesurent 8 pieds de long, votre trou doit mesurer au moins 32 pouces de profondeur. Après cela, ajoutez 6 pouces à cette profondeur pour le gravier à la base.

Placez le poteau à l’intérieur du trou de poteau et fixez-le. Avant de commencer à couler le mélange de béton sec, utilisez votre niveau pour vous assurer que les poteaux sont d’aplomb et de niveau.

Il est maintenant temps de commencer à remplir le trou du poteau avec le mélange de béton sec. C’est une bonne idée de porter une sorte de masque anti-poussière et de protection oculaire lors du coulage du béton, car le mélange de béton générera de la poussière et vous ne voulez pas respirer le mélange de béton car cela pourrait causer des difficultés majeures.

A voir aussi :   Ma terrasse peut-elle supporter un bain à remous ?

Ensuite, au mélange de béton sec, ajoutez la quantité d’eau nécessaire. Comme il faut beaucoup de temps pour s’imprégner, vous devrez peut-être ajouter de l’eau en petites quantités.

Vous pouvez déplacer un peu le poteau lorsque le béton est humide, mais seulement pour une courte période. Remplissez les derniers 3 à 4 pouces d’espace dans le trou du poteau une fois que le poteau de clôture s’est solidifié dans le béton (environ 4 heures).

Directement dans le sol

poteau de clôture directement dans le sol

Vous commencez par creuser le trou. La ligne directrice de base est de creuser un tiers de la hauteur du poteau. Donc, si vous voulez une clôture de jardin de six pieds, vous aurez besoin d’un poteau de neuf pieds et de trois pieds de creusage. Le trou doit être aussi proche que possible du diamètre du poteau.

Pour commencer, ameublir la terre à l’aide d’une truelle avant de creuser avec une pelle à palourdes. Si vous rencontrez des racines tenaces, vous devrez peut-être apporter une scie alternative avec vous. Avec une barre, faites tomber les pierres, puis ramassez-les avec la pelle à palourdes. Pour éviter le colmatage, vous devrez peut-être nettoyer ou essuyer continuellement la pelle si vous avez affaire à de la saleté argileuse lourde.

Pour l’utiliser comme semelle, creusez un trou et placez une roche plate, du gravier ou un morceau de béton brisé au fond. Installez le poteau en vous assurant qu’il est droit avec un niveau. Une deuxième personne sera nécessaire pour tenir le poteau pendant que vous remblayerez autour de lui et vérifierez son niveau.

Remblayer avec un mélange de terre et de gravier pointu, puis enfoncer avec un objet long et fin. Lorsque vous arrivez au sommet du trou, pelletez une quantité considérable du mélange autour de la base du poteau pour produire un monticule qui permettra à l’eau de s’écouler.

Quelle est la meilleure façon d’installer un poteau de clôture dans le sol ?

Généralement, l’utilisation de la semelle en béton et de l’ancrage en acier est considérée comme le meilleur itinéraire lors de l’installation d’un poteau de clôture dans le sol. Pourquoi est-ce? C’est parce que les ancres ne s’effondrent pas ou ne subissent pas la même usure que de nombreux autres matériaux.

Lorsque vous recherchez un poteau de clôture durable, une semelle en béton avec des ancrages en acier est la meilleure méthode.

Poteau de clôture directement dans le béton par rapport à l’utilisation d’un ancrage en acier (quelle est la différence ?)

Placer un poteau de clôture directement sur le béton sans utiliser d’ancrages en acier peut être une recette pour un désastre. En effet, il assèche le bois et l’expose aux éléments au fil du temps.

Avec les ancrages en acier, le bois n’a pas la possibilité d’être exposé à la même quantité d’humidité provenant de la surface du béton. Cela signifie que les poteaux en bois dureront beaucoup plus longtemps et commenceront à se décomposer lorsque les éléments les frapperont.

Est-ce une bonne idée de placer un poteau de clôture en mousse expansive ?

Oui c’est le cas! La mousse expansive est simple à utiliser : il suffit de la dérouler, de la mélanger, de la couper et de la verser dans le trou. Ce produit est robuste et extrêmement résistant à la pénétration d’humidité après seulement trois minutes de prise. La mousse expansive est couramment utilisée pour installer les poteaux de clôture par les propriétaires et les entrepreneurs en raison de sa facilité de mélange et de son temps de prise court (généralement 5 minutes).

A voir aussi :   La tondeuse à gazon fonctionne pendant 30 minutes puis s'éteint (pourquoi + comment la réparer)

La mousse expansive est un matériau qui se dilate et durcit après avoir été préparé et appliqué.

La mousse expansive peut se dilater jusqu’à 15 fois sa taille d’origine, ce qui lui donne un aspect trompeur. La mousse expansive est disponible dans une variété de matériaux, bien qu’elle soit généralement faite de polyuréthane ou de latex.

Devriez-vous éviter de placer un poteau de clôture directement dans le sol ?

Vous pouvez placer des poteaux de clôture directement dans le sol, mais ce n’est pas la façon la plus recommandée et la plus intelligente de poser une clôture. En effet, le sol peut être fragile et peut conduire à une clôture faible face au vent et aux éléments.

De plus, vous devez être incroyablement cohérent lorsque vous installez des poteaux de clôture directement dans le sol. Si un endroit est inégal ou n’a pas la même profondeur, la clôture sera compromise. De plus, si vous vivez dans un environnement très humide, la clôture peut également ne pas durer longtemps lorsque le sol est détrempé.

Le type de bois est-il important lors de la pose des poteaux de clôture ?

Habituellement, le bois de cœur plus foncé et plus dense est préférable à l’aubier plus jeune et de couleur plus claire, car le bois de cœur a des défenses plus fortes, en particulier contre les insectes xylophages. Enfin, quel que soit le bois que vous choisissez, assurez-vous qu’il est désigné comme acceptable pour les applications dans le sol.

Devriez-vous utiliser un scellant à bois sur les poteaux de clôture ?

L’utilisation d’un scellant à bois est définitivement recommandée après l’installation d’une clôture en bois dans votre cour. Un scellant à bois approprié protégera les poteaux des éléments : vent et pluie et neige et grésil et toute autre chose. Il doit être appliqué uniformément et rapidement après la pose de la clôture, mais une ou deux couches de scellant devraient faire le travail et maintenir la clôture en parfait état pendant un certain temps.

Dernières pensées

Il existe de nombreuses options pour vous lorsque vous cherchez à installer un poteau de clôture dans votre cour, de l’utilisation de béton à l’utilisation de gravier en passant par l’utilisation du sol lui-même. Quelle que soit la méthode sur laquelle vous vous installez, il est important que vous suiviez les étapes de près et avec précision pour vous assurer que votre clôture reste debout et que votre cour reste belle, privée et en sécurité.

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Pourquoi mon herbe pousse-t-elle si vite ? + et comment la ralentir

Vous avez l’impression de devoir tondre votre pelouse toutes les semaines ? Même plus d’une fois par semaine alors que vos voisins semblent se la couler douce ? Dans la plupart des régions du pays et avec presque tous les types d’herbe, une telle croissance est évitable. L’herbe pousse rapidement pour diverses raisons et il

Lire la suite »

SAE 30 vs 5w30 : quelle est la différence ?

L’huile est l’élément vital du moteur et lorsque vous la changez ou la complétez, vous voulez être sûr d’utiliser la bonne sorte. C’est là qu’intervient le système de classification des huiles. Bien que cela puisse sembler déroutant au début, il existe un modèle assez clair que la Society of Automotive Engineers (SAE) suit pour classer

Lire la suite »
Retour en haut