Meilleur terreau pour les plantes d’aloe vera à l’intérieur

1662017230_0_InShot_20210511_165208709-684x1024.jpg

Meilleur terreau pour plantes d'intérieur à l'aloe vera

Le meilleur sol pour les plantes d’intérieur d’aloe vera est un terreau spécialement formulé pour les plantes succulentes et les cactus qui contient des matériaux inorganiques avec des tailles de particules variables pour permettre à l’eau de s’écouler facilement et de réduire le compactage autour des racines. Le sol de plantes succulentes et de cactus recrée les conditions de sol préférées de l’environnement natif de l’aloe vera.

Le sol approprié pour l’aloe vera doit compléter les bonnes pratiques d’arrosage et l’aloe vera doit toujours être planté dans des pots avec des trous de drainage à la base pour créer le bon équilibre d’humidité et de sécheresse pour que l’aloe vera se développe.

Exigences du terreau d’Aloe Vera Caractéristiques du sol
Bien drainé : Un sol bien drainé imite les conditions de sol sec dans l’environnement natif de l’aloès. L’aloe vera est sensible à la pourriture des racines, de sorte que son eau importante s’écoule efficacement des racines de l’aloe vera.
Aéré : L’aloe vera nécessite un sol avec un matériau inorganique à une grande taille de particules pour aider l’oxygène à circuler autour des racines car elles absorbent l’humidité de la vapeur d’eau dans l’air plutôt que de l’eau directement du sol.
Fertilité faible à moyenne : L’aloe vera s’est adapté à la culture dans un sol graveleux avec peu de nutriments et préfère un sol pauvre en nutriments. Le terreau ordinaire contient trop de nutriments pour l’aloe vera.
pH du sol : L’aloe vera peut tolérer sans problème la culture dans des sols légèrement acides, neutres et légèrement alcalins.

Continuez à lire pour en savoir plus sur le terreau idéal, pourquoi vous ne devriez pas être planté d’aloe vera dans un terreau ordinaire et comment éviter la pourriture des racines pour l’aloe vera…

De quel type de sol l’Aloe Vera a-t-il besoin ?

L’aloe vera est une succulente adaptée à la tolérance à la sécheresse dans leur aire de répartition d’origine de la péninsule arabique.

Dans leur habitat naturel, l’aloe vera pousse dans sols granuleux et bien drainés qui ne retiennent pas beaucoup d’eau et laissez l’excès d’eau s’écouler afin que les racines ne soient pas assises dans un sol marécageux.

A voir aussi :   La plante d'aloès est-elle en train de mourir ? (5 solutions qui fonctionnent réellement)

En raison des adaptations de l’aloe vera aux environnements secs, ils sont particulièrement vulnérable à la pourriture des racines qui est causée par un arrosage excessif et la plantation d’aloe vera dans un terreau qui retient trop d’humidité autour des racines.

Pour faire pousser de l’aloe vera dans des pots, il est important de reproduire les conditions du sol de l’environnement d’origine de l’aloès avec plus de matière inorganique (gravier) que de matière organique (compost).

L’aloe vera doit être planté dans un mélange de terreau spécialement formulé pour les plantes succulentes et les cactus, qui imitent efficacement les conditions de sol préférées des plantes succulentes.

Sol pour plantes grasses et cactus spécialement formulé à gauche, optimal pour l'aloe vera par rapport au terreau ordinaire à droite qui retient trop d'humidité.
Sol pour plantes grasses et cactus spécialement formulé à gauche, optimal pour l’aloe vera par rapport au terreau ordinaire à droite qui retient trop d’humidité.

Un mélange de terre grasse succulente a une bonne structure aérée et poreuse qui permet à l’eau d’atteindre les racines de l’aloe vera tout en s’écoulant efficacement, ce qui réduit considérablement le risque de pourriture des racines et atténue une grande partie du danger de excès d’eau tout en ayant le bon équilibre de nutriments dont l’aloe vera a besoin.

L’aloe vera n’est pas un gros mangeur et est une plante à croissance relativement lente qui reste saine et compacte en plein soleil, il n’y a donc pas besoin d’aliments supplémentaires pour renforcer les nutriments du sol.

Pouvez-vous utiliser du terreau ordinaire pour l’aloe vera ?

L’Aloe vera est spécialement adapté à la culture en sols graveleux, donc le terreau ordinaire n’est pas approprié pour la culture de l’aloe vera. Le terreau ordinaire retient beaucoup trop d’humidité pour que les racines de l’aloe vera puissent le tolérer.

Généralement, lorsque l’aloe vera est planté dans du terreau ordinaire non amendé, le les feuilles d’aloès commencent à brunir ou jaune en signe de stress dû aux conditions humides et finissent par mourir de la pourriture des racines.

A voir aussi :   Comment faire revivre une plante d'aloe vera mourante

(Si vos feuilles d’aloe vera deviennent brunes ou jaunes, rempotez-les dans un nouveau sol et lisez mon article comment faire revivre une plante d’aloe vera mourante pour la résolution).

Si vous n’avez pas accès à de la terre succulente et à des cactus, la meilleure solution consiste à mettre l’aloe vera dans un terreau ordinaire sans tourbe, amendé avec de préférence de la perlite, du gravier ou du sable.

La perlite et le gravier horticole sont de meilleurs amendements de sol pour l’aloe vera que le sable, car ils ont une taille de particules plus grande qui imite le sol graveleux préféré de l’aloe vera, fournissant plus précisément une structure aérée et assurant un bon drainage.

Pour fournir le bon équilibre de drainage pour votre aloe vera afin d’éviter la pourriture des racines, assurez-vous que le mélange est composé d’au moins 1 partie de terreau pour 1 partie de gravier horticole.

Cela garantit que le sol non seulement se draine bien, mais ne retient pas autant d’humidité trop longtemps pour atténuer le risque de pourriture des racines et pour reproduire les nutriments inférieurs préférés du sol d’origine de l’aloe vera.

Ne plantez pas d’aloe vera dans un sol tourbeux

Évitez de planter de l’aloe vera (ou toute plante succulente) dans un terreau contenant de la tourbe.

L’aloe vera nécessite que le sol se dessèche entre les arrosages pour recréer le cycle naturel de l’humidité dans leur environnement naturel afin de maintenir la plante en bonne santé et de prévenir la pourriture des racines.

Cependant, lorsque le sol de tourbe s’assèche complètement, il cuit dur et devient hydrophobe (repousse l’eau), ce qui fait que l’eau s’écoule de la surface du sol et sur le côté de votre pot et par les trous de drainage sans atteindre les racines de l’aloe vera.

Cela empêche les racines de prendre de l’humidité malgré l’arrosage et fait subir à l’aloe vera un stress hydrique (les feuilles d’aloe vera s’amincissent et s’enroulent vers l’intérieur).

A voir aussi :   Pourquoi mon azalée en pot est-elle en train de mourir ? (7 raisons)

Le sol pour plantes grasses et cactus conserve cependant une structure poreuse et ouverte même lorsqu’il est complètement sec grâce à la grande taille des particules du mélange de sol. Cela permet à l’eau d’atteindre les racines et garantit que l’aloe vera reste hydraté avec des feuilles épaisses et dodues.

Terreau, drainage des pots et arrosage

Les facteurs les plus importants pour garder l’aloe vera sain et exempt de pourriture des racines sont :

  • Le bon type de terreau.
  • Combien de fois vous arrosez l’aloe vera.
  • Plantation d’Aloe vera dans des pots avec des trous de drainage à la base.

Le bon terreau pour l’aloe vera d’intérieur est essentiel pour maintenir la plante en bonne santé et doit fonctionner de manière cohérente avec de bonnes pratiques d’arrosage et en plantant de l’aloe vera dans des pots avec des trous de drainage à la base.

La meilleure façon d’atténuer la pourriture des racines et de garder votre aloès en bonne santé est d’utiliser le bon terreau, mais il est essentiel que vous n’arrosiez votre aloe vera que lorsque le terreau est complètement sec.

Laisser le sol sécher complètement puis arroser avec un bon trempage reproduit les conditions d’arrosage dans leur environnement d’origine et maintient les feuilles d’aloe vera dodues et saines (lire mon article comment arroser l’aloe vera).

Pour détecter quand le sol s’est asséché, sentez le sol et le fond du pot leur trou de drainage dans la base. Si le sol est encore humide, retardez l’arrosage d’un jour ou deux. Si le sol semble sec, c’est le moment idéal pour arroser.

Un pot avec un trou de drainage permet à l’excès d’eau de s’écouler à travers le terreau et de s’échapper librement afin que le sol autour des racines ait la possibilité de sécher efficacement entre les arrosages.

(Lire mon article sur choisir les meilleurs pots pour l’aloe vera).

Points clés à retenir:

  • Le meilleur terreau pour l’aloe vera d’intérieur est un mélange de plantes succulentes et de cactus qui imite les conditions naturelles préférées du sol de l’aloe vera permettant un bon drainage, une aération autour des racines et fournissant le bon équilibre de nutriments pour que l’aloe vera prospère dans des pots à l’intérieur.
  • Ne plantez pas d’aloe vera dans un terreau ordinaire car il retient trop d’humidité pour que l’aloe vera puisse le tolérer. Le terreau ordinaire ne draine pas assez efficacement pour l’aloe vera qui est sensible à la pourriture des racines car il y a trop d’humidité autour des racines
  • Ne plantez pas d’aloe vera dans un sol tourbeux car cela cuit dur lorsqu’il est sec et fait ruisseler l’eau à la surface du sol et l’humidité n’atteint pas les racines là où elle est nécessaire.
  • Plantez l’aloe vera dans un terreau graveleux et bien drainé qui reproduit leur sol d’origine, laissez le sol sécher entre les arrosages et plantez l’aloe vera dans un pot avec un trou de drainage à la base.

Pas encore de vote

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment se débarrasser des bavures d’herbe, des autocollants et des éclats de sable ?

Les bavures d’herbe, les bavures de sable, les éperons de sable ou les « autocollants » – quel que soit le nom que vous donnez à ces graines piquantes, elles sont à la fois gênantes et potentiellement dangereuses. Elles collent aux vêtements, à la peau, et les animaux domestiques ou d’élevage peuvent les ingérer accidentellement. La bonne

Lire la suite »

Comment l’énergie solaire peut-elle répondre aux besoins énergétiques du 21e siècle ?

Les consommateurs sont à la recherche d’économies et de solutions durables pour leurs besoins énergétiques. Avec l’essor des panneaux photovoltaïques, il existe maintenant une option viable qui permet de profiter de l’abondance de l’énergie solaire (selon la région) tout en réalisant des économies et en faisant un geste pour la protection de l’environnement. Alors que

Lire la suite »

Comment savoir si une bougie de tondeuse à gazon est défectueuse ? (4 signes)

Si vous avez passé un certain temps à utiliser une tondeuse à gazon à essence, vous avez peut-être rencontré le problème d’une bougie d’allumage défectueuse. Une étincelle est nécessaire au fonctionnement du moteur à combustion interne, et la bougie est essentielle au fonctionnement de votre tondeuse à gazon. Heureusement, il s’agit d’une réparation facile et

Lire la suite »
Retour haut de page