Les roses pousseront-elles avec succès sous les pins ?

Faire pousser des roses sous les pins

Faire pousser des roses sous les pins

D’une manière générale, les conditions sous les pins ne sont pas favorables à la culture des roses. Cependant, si le pin a une canopée clairsemée qui permet 6 heures d’ensoleillement et que vous amendez le sol avec beaucoup de matière organique, arrosez soigneusement la rose avec quatre gallons une fois par semaine, il est possible de faire pousser des rosiers sous les pins.

Les roses nécessitent un ensemble spécifique de conditions pour être en bonne santé et produire le plus de fleurs. Ci-dessous, je passerai en revue tous les ajustements que vous devrez effectuer pour réussir à faire pousser des roses sous des pins…

Modification du sol sous les pins pour la plantation de roses

Les roses aiment les sols bien drainés, mais la zone sous les pins peut être problématique car la canopée intercepte la pluie et la structure du sol sous les pins a tendance à être particulièrement bien drainée et peut s’écouler trop rapidement pour que les racines des roses puissent puiser de l’eau.

Les roses ont également besoin d’un sol fertile car elles sont particulièrement gourmandes, il convient donc de procéder à des ajustements importants du sol.

Lorsque vous allez planter vos roses, idéalement, vous devez creuser le trou autour deux fois la taille de la motte. Cela peut être assez délicat lorsque vous êtes sous un pin, car les racines du pin ont tendance à être près de la surface. Trouver l’espace idéal pour votre rose peut nécessiter des fouilles exploratoires et des essais et erreurs.

Gardez à l’esprit que vous pouvez couper la racine impaire d’un pin établi sans dommage durable pour l’arbre, afin de créer un espace de plantation pour votre rose. Les racines de pin ont tendance à pousser peu profondes à la surface, il peut donc être nécessaire d’en enlever une qui gêne avec une hache.

Une fois que vous avez trouvé un espace dépourvu de racines de pin et que vous avez creusé votre trou, vous devrez remplir partiellement le trou avec de la moisissure foliaire, du compost ou du fumier de cheval bien décomposé ou peut-être une combinaison des trois car ils sont tous pleins de nutriments et ont une grande capacité d’absorption d’eau.

Une couche de compost au fond du trou retiendra l’eau afin que les racines de votre rose puissent puiser dans l’humidité en cas de besoin, mais le compost forme toujours une structure qui permet à l’excès d’eau de s’écouler, ce que votre rosier fait pas succomber à la pourriture des racines.

Il fournira également un sol fertile et doux pour la croissance des roses.

L’union des bourgeons (le point auquel les cannes de rose s’attachent aux racines) de la rose doit être à environ 1 pouce sous la ligne du sol, alors ajoutez ou soustrayez votre compost jusqu’à ce que votre rose soit à la bonne hauteur.

A voir aussi :   Les raisons pour lesquelles les lavandes deviennent jaunes (et que faire à ce sujet)

Cela permet de s’assurer que votre rose nouvellement plantée reste stable dans sa nouvelle maison.

Remplissez le reste de l’espace autour de la rose avec du compost, de la moisissure ou du fumier de cheval et enfoncez la rose dans le sol autour de la base de la rose pour lui donner un peu plus de stabilité.

La matière organique ajoutée stimulera l’activité des vers de terre qui se nourrissent de la matière en décomposition et produisent des déjections de vers. Les nutriments contenus dans les moulages de vers sont chélatés, ce qui signifie qu’ils se présentent sous une forme plus facile à absorber pour les racines.

Plus l’écosystème du sol est sain avec plus de vers, de microbes, de champignons, de levures et de bactéries bénéfiques, plus votre rose sera en bonne santé. Une rose forte et saine est plus résistante aux maladies et aux ravageurs et produit un plus grand nombre de fleurs.

C’est tout ce qu’il y a à faire !

La rose recevra-t-elle plus de 6 heures de lumière sous le pin ?

Le facteur le plus important pour la culture des roses est lumière du soleil. Si la canopée du pin est trop dense, vous ne pourrez pas faire pousser de roses car les roses ont besoin d’au moins 6 heures de soleil par jour pour bien pousser.

S’il y a moins de 6 heures de lumière et que la rose poussera sur de longues jambes, produira des fleurs de mauvaise qualité et mourra presque certainement.

Certains pins sont assez clairsemés en nombre de branches et font donc beaucoup moins d’ombre. S’il y a un endroit ensoleillé avec 6 heures de soleil, vous avez de la chance.

Sinon, envisagez de couper certaines branches en surplomb afin que plus de lumière du soleil puisse atteindre le sol.

Pour une meilleure pratique, vous devez chronométrer la quantité de lumière solaire que la rose doit recevoir pendant une journée d’été. Pour ce faire, vous pouvez soit observer l’emplacement au cours de la journée, soit acheter un produit sur Amazon qui mesure non seulement la quantité de lumière solaire reçue par un endroit de votre jardin, mais également le pH du sol et la teneur en humidité du sol. Mieux encore, il est disponible à un prix avantageux.

pH du sol sous les pins

Les roses sont mieux adaptées à un sol légèrement acide et prospèrent dans la plage de pH 6-7, pH 6,5 étant optimal.

La bonne nouvelle est que les pins poussent également mieux dans les mêmes conditions de sol légèrement acides. Donc, si vous avez un pin en bonne santé qui pousse déjà, c’est un indicateur que le sol conviendra aux roses.

Les pins déposent évidemment leurs aiguilles sur la masse et recouvrent le sol sous-jacent et forment un paillis naturel à mesure qu’ils se décomposent et recyclent leurs nutriments dans le sol. Les aiguilles de pin doivent maintenir le pH du sol dans la plage optimale pour les roses, il n’y a donc probablement rien à craindre.

A voir aussi :   Comment faire pousser des roses dans les zones venteuses (Guide en 6 étapes)

Mais si vous avez des doutes sur le pH de votre sol, je vous recommande vivement d’acheter un kit de test de sol d’Amazon (comme mentionné dans la section précédente sur la lumière du soleil). J’utilise ce kit d’analyse de sol car il détecte non seulement le pH du sol, mais également l’humidité du sol et la quantité de lumière solaire reçue par la zone, qui sont tous des facteurs essentiels au succès de la croissance des roses.

L’importance d’ajouter du paillis aux roses sous les pins

Il est important d’ajouter une couche de paillis autour de la base de toutes les roses, mais particulièrement dans les conditions plus sèches d’un pin.

Distribuez une couche de 2 pouces de paillis comme du compost deux fois par an autour de votre rose pour de meilleurs résultats.

La première couche de paillis devrait être au début du printemps afin que le sol puisse retenir plus d’eau, garder les racines bien au frais et ajouter des nutriments au sol. Le paillis aide également à supprimer la croissance des mauvaises herbes et améliore la structure du sol afin qu’il se draine bien et laisse de l’espace pour la croissance des racines.

La deuxième couche doit être appliquée avant l’hiver pour aider à isoler les racines du pire froid hivernal.

On pense que les racines isolées des roses sont capables de se réparer tout au long de l’hiver et de s’enfoncer plus profondément dans le sol. L’isolation donne également au rosier une longueur d’avance au printemps lorsque le temps recommence à se réchauffer.

Gardez le paillis à au moins deux pouces des cannes de rose, car le bois de rose qui est constamment au-dessus de la ligne du sol n’aime pas être exposé à une humidité constante.

Arroser vos roses sous les pins

Si vous avez l’intention de planter des roses sous un pin, vous devrez faire particulièrement attention à votre arrosage.

Le conseil traditionnel est que si vous recevez plus d’un pouce de pluie au cours d’une semaine, vous n’avez pas besoin d’arroser vos roses cette semaine-là.

Cependant, sous les pins, il y a évidemment le problème de la canopée qui limite le niveau de précipitations atteignant votre rosier et le sol sous les pins a tendance à être particulièrement poreux et à se drainer rapidement, vous devrez donc respecter un calendrier d’arrosage strict.

Les roses préfèrent recevoir un bon long trempage par semaine pendant la saison de croissance (pas peu et souvent approche). Vous pouvez le faire avec un tuyau suintant pendant que vous faites le tour de votre jardin ou avec un arrosoir de 4 gallons.

A voir aussi :   Ma terrasse peut-elle supporter un bain à remous ?

Respectez ce programme d’arrosage uniquement pendant la saison de croissance. Dans la plupart des climats, il n’est pas nécessaire d’arroser les roses lorsqu’elles sont en période de dormance hivernale.

Je dois souligner à nouveau l’importance du paillis avec des matières organiques telles que la moisissure des feuilles, le compost et le fumier de cheval. Ces matériaux ont une bien plus grande capacité à retenir l’eau et à stimuler l’écologie du sol que les aiguilles de pin.

Deux applications de paillis par an suffisent pour que les racines de votre rosier aient accès à suffisamment d’humidité dans le sol.

Ajouter de l’engrais aux roses sous les pins

Pour garantir des roses saines avec des fleurs abondantes et durables, il est conseillé d’ajouter de l’engrais à votre rose. Les roses sont de gros mangeurs et elles seront en concurrence avec le pin pour les nutriments, c’est donc une bonne idée de donner un coup de main à votre rosier.

Vous pouvez utiliser des engrais organiques tels que la farine d’os, l’émulsion de poisson et la luzerne pour ajouter au sol les nutriments indispensables. Ou vous pouvez utiliser un engrais de rose préfabriqué tel que miracle grow. L’avantage de la croissance miracle est qu’elle contient tous les minéraux et nutriments dont votre rose a besoin dans le bon équilibre, ce qui élimine les conjectures.

Personnellement, j’aime utiliser l’engrais Miracle Grow pour roses et arbustes, car il suffit d’appliquer une tasse de graduels sur le sol deux fois par an et de les arroser. Les résultats sont indéniables, avec des fleurs abondantes et des feuilles saines qui résistent aux maladies courantes.

Appliquez-le une fois que le temps s’est réchauffé au printemps, puis une autre application en juin.

Ne jamais appliquer d’engrais trop tôt dans la saison ou après le 15 aoûte. En effet, l’azote contenu dans l’engrais favorisera une nouvelle croissance molle qui est particulièrement sensible au froid et qui noircira au premier signe de gel.

Conclusion

Pouvez-vous faire pousser des roses sous les pins avec succès? La réponse est oui tant que vous apportez les modifications nécessaires au sol et que vous vous assurez que la rose reçoit suffisamment de soleil. Le sol sous les pins a tendance à être assez pauvre en nutriments, vous devez donc ajouter un paillis régulier et utiliser un engrais pendant la saison de croissance est très important car les roses sont très gourmandes et demandent beaucoup de nutriments.

Si vous suivez les étapes et faites tous les ajustements nécessaires, il n’y a aucune raison pour que vous ne puissiez pas faire pousser des roses saines avec des fleurs abondantes.

Pas encore de vote

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment se débarrasser des bavures d’herbe, des autocollants et des éclats de sable ?

Les bavures d’herbe, les bavures de sable, les éperons de sable ou les « autocollants » – quel que soit le nom que vous donnez à ces graines piquantes, elles sont à la fois gênantes et potentiellement dangereuses. Elles collent aux vêtements, à la peau, et les animaux domestiques ou d’élevage peuvent les ingérer accidentellement. La bonne

Lire la suite »

Comment l’énergie solaire peut-elle répondre aux besoins énergétiques du 21e siècle ?

Les consommateurs sont à la recherche d’économies et de solutions durables pour leurs besoins énergétiques. Avec l’essor des panneaux photovoltaïques, il existe maintenant une option viable qui permet de profiter de l’abondance de l’énergie solaire (selon la région) tout en réalisant des économies et en faisant un geste pour la protection de l’environnement. Alors que

Lire la suite »

Comment savoir si une bougie de tondeuse à gazon est défectueuse ? (4 signes)

Si vous avez passé un certain temps à utiliser une tondeuse à gazon à essence, vous avez peut-être rencontré le problème d’une bougie d’allumage défectueuse. Une étincelle est nécessaire au fonctionnement du moteur à combustion interne, et la bougie est essentielle au fonctionnement de votre tondeuse à gazon. Heureusement, il s’agit d’une réparation facile et

Lire la suite »
Retour haut de page