5 conseils pour réussir la culture des hostas sous les pins

5-conseils-pour-reussir-la-culture-des-hostas-sous-les-pins

Les hostas sont des plantes qui aiment l’ombre et qui peuvent bien pousser sous les pins si de la matière organique est ajoutée au sol avant la plantation. Les hostas sous les pins auront besoin d’applications régulières de paillis et d’engrais pendant la saison de croissance pour atteindre leur plein potentiel.

Voici les 5 choses à faire pour faire pousser des hostas sous les pins

  1. Ajoutez beaucoup de compost et de moisissure foliaire au sol avant la plantation pour aider à retenir l’humidité.
  2. Paillez autour de l’hosta chaque printemps pour améliorer la structure du sol et empêcher le sol de se dessécher.
  3. Arrosez l’hosta, idéalement avec une ligne de goutte à goutte à trempage lent pour contrer les conditions sèches sous un couvert de pins.
  4. Ajoutez de l’engrais car le sol sous les pins peut manquer de nutriments.
  5. Surveillez régulièrement les niveaux d’humidité du sol pendant la saison de croissance.

Les hostas seront en compétition avec le racines de pins pour des ressources telles que eau et nutriments alors continuez à lire pour connaître les meilleures pratiques et les solutions simples pour réussir la culture des hostas sous les pins…

Amender le sol avec de la matière organique

Le sol directement sous les pins établis sera composé d’un sol sec qui a des années d’aiguilles de pin à divers stades de décomposition.

Il existe une idée fausse selon laquelle le sol sera alors trop acide pour faire pousser des plantes telles que les hostas, mais une fois que les aiguilles de pin seront entièrement décomposées en compost, le matériau aura un pH de 6, ce qui, heureusement, est le bon niveau d’acidité pour la culture des hostas.

Le sol non amendé sous les pins sera :

  • Trop sec pour les hostas, en partie à cause de la canopée qui intercepte les précipitations.
  • Faible fertilité ou manque peut-être d’un profil nutritionnel plus complet.
  • Il n’est pas possible de retenir suffisamment d’humidité pour cultiver des hostas qui ont besoin d’une humidité constante.

Par conséquent, lors de la plantation de l’hosta, vous devez ajouter une quantité importante de matière organique. Une combinaison de compost / moisissure foliaire et de fumier bien décomposé donne d’excellents résultats lors de la culture d’hostas.

La moisissure des feuilles en particulier peut contenir jusqu’à 500 fois son propre volume d’humidité, ce qui est parfait car les hostas ont besoin d’une source constante d’humidité pour conserver leur forme et leur structure.

Le fumier est riche en éléments nutritifs qui, combinés au compost, permettront de mieux conserver la fertilité à long terme.

  • La matière organique stimulera également les microbes et l’activité bénéfique des vers afin que le sol devienne plus actif sur le plan écologique, ce qui profite aux hostas car les vers concentrent les nutriments importants sous une forme chélatée qui est plus disponible pour l’absorption des nutriments des hostas.
  • Lorsque vous creusez votre trou pour planter l’hosta, creusez une zone de sol beaucoup plus grande que la motte de votre plante, car plus la zone que vous modifiez est grande, mieux c’est pour les perspectives à long terme de la santé de l’hosta.
  • La taille de votre trou sera déterminée par la taille de la variété spécifique d’hostas avec des variétés plus grandes. ‘Cascade de jade’ qui peut atteindre 3 pieds de large à pleine maturité par rapport à ‘Diadème d’ambre’ Hosta qui ne pousse qu’environ 14 pouces de large.
  • Lorsque vous plantez, assurez-vous que la couronne de l’hosta (le point où les tiges rencontrent les racines) est au niveau du sol.
  • Remplissez votre trou avec une combinaison de compost et idéalement de fumier (les hostas sont de gros mangeurs) et raffermissez le sol pour une certaine stabilité sans compacter le sol car les racines ressemblent à une structure poreuse afin qu’elles puissent s’établir efficacement.
  • Pour de meilleurs résultats, après la plantation, vous devez arroser abondamment jusqu’à 3 gallons pour les variétés plus grandes et environ 1 à 2 gallons pour les variétés moyennes ou plus petites et répartir le paillis autour du sol environnant…
A voir aussi :   Comment habiller un mur éxterieur abîmé ?

Pourquoi vous devez ajouter du paillis aux hostas sous les pins

L’ajout de paillis dans les zones sous les pins est très important pour continuer à améliorer :

  • Structure du sol
  • Capacités de rétention d’eau
  • Ajouter des nutriments pour améliorer le sol chaque année afin de reconstituer les nutriments absorbés par les hostas lourds

Les pins peuvent rester particulièrement secs en raison du manque de qualité du sol et du fait que la canopée intercepte simplement une quantité importante de précipitations, de sorte que moins d’eau atteint les hostas plantés en dessous.

Distribuez une couche de paillis de 1 à 2 pouces sur le sol entourant l’hosta. Cependant, il est très important de laisser un espace de 6 pouces entre le paillis et la couronne de l’hosta.

Le paillis peut être appliqué à tout moment de l’année, mais il est souvent préférable de distribuer le paillis au début du printemps, pour fournir des nutriments pour la saison de croissance à venir et pour retenir l’humidité pendant les mois les plus chauds du printemps et de l’été.

Les meilleurs matériaux pour le paillage autour des hostas afin de lutter contre la sécheresse (le plus gros problème) sous les pins sont le même type de matériaux que vous utiliseriez initialement pour amender le sol.

Le compost général bien décomposé, le fumier, la moisissure des feuilles et les tontes de gazon sont de bonnes options. Éviter de paillis tels que copeaux de bois ou écorce car ils sont moins efficaces pour retenir l’humidité et contribuent très peu à la fertilité du sol.

Le paillis a également l’avantage supplémentaire de supprimer la croissance des mauvaises herbes, ce qui vous permet d’économiser du temps et des efforts.

Une belle couche de paillis de 2 pouces agira comme une grosse éponge absorbant l’eau et ralentissant la vitesse d’évaporation du sol, tout en conservant une structure poreuse et friable qui permet à l’excès d’eau de s’écouler. Fondamentalement, les racines ont besoin d’un apport constant d’humidité, mais elles n’aiment pas être assises dans un sol saturé avec des flaques d’eau.

Arroser au goutte-à-goutte pour Hostas sous les pins

Le meilleur plan d’action pour arroser les hostas sous la canopée d’un pin est de poser une ligne d’immersion ou un tuyau suintant et de le laisser allumé pendant quelques heures pendant l’été.

A voir aussi :   Ai-je besoin d'une tondeuse autoportée pour un demi-hectare ?

Le sol sec est le plus gros problème lorsqu’il s’agit de cultiver des hostas sous les pins. Le jour, les feuilles d’hostas transpirent de l’eau à travers leurs grandes feuilles, ce qui crée un vide partiel qui déclenche l’aspiration de plus d’eau à travers les racines. C’est cette pression interne et cet apport d’humidité constant qui donnent aux grandes feuilles d’hosta leur forme, leur éclat et leur sensation luxuriante. (Ceci est réalisé avec un processus connu sous le nom de Turgor Pressure).

Par conséquent, je ne saurais trop insister sur l’importance d’un bon programme d’arrosage lors de l’entretien des hostas dans des conditions plus sèches, en particulier lorsque les hôtes doivent rivaliser avec le pin pour l’eau.

Si vous ne pouvez pas poser un tuyau suintant près de la zone de plantation des hostas, il est conseillé d’arroser avec un tuyau pour les hostas plus grands en raison de la quantité d’eau requise.

Les variétés plus grandes telles que «Sum and Substance» peuvent nécessiter jusqu’à 3 gallons d’eau les chaudes journées d’été, les variétés moyennes à petites nécessitant 1 à 2 gallons. Les jours plus nuageux ou s’il y a eu des précipitations, vous devrez arroser les hostas une fois tous les 2-3 jours.

Les hostas sont caractérisés par un besoin d’humidité, il est donc important de les arroser abondamment car cela encouragera les racines à pousser profondément dans le sol pour puiser dans les réserves d’humidité qui sont autrement rares sous les pins.

Arrosez toujours les hostas le matin pour les charger d’humidité pour la journée à venir. Arroser la nuit encouragera les limaces et les escargots qui sont un ravageur fréquent lors de l’entretien des hostas.

Surveiller les niveaux d’humidité du sol

Lors de la culture d’hostas sous des pins, il faudra accorder une attention particulière aux niveaux d’humidité.

Vérifiez fréquemment avec votre doigt si le sol est humide. Si le sol semble un peu sec ou légèrement humide, vous devez donner à votre hosta une boisson généreuse. C’est une bonne mesure préventive pour empêcher les hostas de se dessécher ou de mourir dans des conditions sèches.

Tant que vous avez préparé le sol en amendant avec de la matière organique avant la plantation, ajoutez du paillis régulièrement et arrosez fréquemment, les hostas devraient prospérer dans l’environnement ombragé sous un pin.

L’engrais est essentiel pour les hostas sous les arbres

Il est absolument essentiel d’utiliser des engrais lors de la culture d’hostas sous des pins, car l’hosta sera en concurrence directe avec le pin beaucoup plus gros pour les nutriments.

L’ajout de paillis aidera à améliorer la fertilité du sol, mais il ne contiendra pas nécessairement tous les nutriments dont l’hosta a besoin dans la bonne concentration pour qu’il pousse à son plein potentiel en termes de taille, de forme et de feuilles brillantes, en particulier lorsque les racines du pin sont essayer de puiser les mêmes nutriments.

Donc, pour tirer le meilleur parti de l’hosta en termes de taille, de forme et d’éclat brillant des feuilles luxuriantes, un engrais est nécessaire, en particulier avec les cultivars plus grands.

A voir aussi :   Pourquoi les feuilles inférieures de mon aloe vera meurent-elles ?

Alors que les hostas sont des mangeurs relativement lourds exigeant de l’azote (N) du phosphore (P) et du potassium (K), ils ne sont pas difficiles. Un engrais végétal équilibré général est parfait pour reconstituer ces nutriments ainsi que les oligo-éléments qui contribuent à la santé des hostas.

Une marque d’engrais réputée (telle que miracle grow) fournira le bon équilibre. Appliquer une fois toutes les deux semaines à partir du début du printemps lorsque le temps s’est réchauffé et qu’il n’y a aucun risque de gel. Continuez à appliquer tous les quinze jours jusqu’à la mi-août.

N’appliquez aucun engrais après le mois d’août car cela stimulera une nouvelle croissance à un moment où les hostas se préparent à la dormance hivernale.

Enlever les racines de pin lors de la plantation d’hostas

Un facteur limitant lorsqu’il s’agit de planter des hostas sous les pins est de trouver de l’espace dans le réseau de racines peu profondes des pins.

S’il existe un réseau dense de racines de plusieurs pins ou d’autres arbres environnants, il peut être très difficile de cultiver les plus grandes variétés d’hosta telles que Hosta ‘Sagae’ qui peut atteindre 70 pouces de diamètre et vous devrez planter des variétés plus petites à la place, telles que ‘Gold Edger’.

Il peut être possible d’utiliser une hache pour hacher tactiquement certaines racines de pin pour s’adapter à la zone de plantation d’un hosta qui peut être une zone assez modeste pour les cultivars plus petits.

Plus il y a de racines dans la zone de plantation, plus les hostas doivent rivaliser avec les pins pour l’humidité et les nutriments, donc le besoin de fertilisation, d’arrosage et de paillage augmentera proportionnellement.

Points clés à retenir

  • Les hostas peuvent bien pousser à l’ombre des pins si le sol est amendé avec beaucoup de matière organique avant la plantation.
  • Le compost, la moisissure des feuilles et le fumier bien décomposé sont d’excellents amendements qui fourniront des nutriments et conserveront un apport constant d’humidité dont les hostas ont besoin pour maintenir leur structure et rester en bonne santé.
  • Le paillage au printemps est nécessaire pour aider le sol sec sous les pins à retenir plus d’eau et améliorer progressivement la structure des sols.
  • Les hostas sous les pins auront besoin d’engrais pour les aider à rivaliser avec les racines du pin et permettre à l’hosta de se développer à son plein potentiel.
  • Lorsque vous cultivez des hostas sous des pins, vous devez faire particulièrement attention à l’arrosage. Idéalement, installez un tuyau goutte à goutte ou un tuyau suintant ou arrosez de grands hostas avec 3 gallons par temps chaud et des variétés plus petites avec 1 à 2 gallons tous les quelques jours. Vérifiez régulièrement l’humidité du sol et ajoutez du paillis pour aider à retenir l’eau.
  • Plantez des variétés d’hosta plus petites s’il y a beaucoup de racines de pin peu profondes dans le sol environnant. Vous pouvez couper quelques racines de pin avec une hache pour faire de la place aux hostas sans nuire à long terme au pin.

Pas encore de vote

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Hortensia tombant

Pourquoi mon hortensia tombe-t-il ? (Comment l’enregistrer)

La raison pour laquelle votre hortensia tombe est soit parce que le sol est trop sec, soit parce que l’hortensia est trop exposé au soleil, soit à cause d’un excès d’engrais azoté. Les hortensias préfèrent la lumière tachetée, un sol constamment humide et un engrais à libération lente pour éviter l’apparence tombante et rester en

Lire la suite »
quelle énergie non renouvelable

L’énergie non renouvelable est une énergie qui n’est pas inépuisable.

L’énergie non renouvelable est une énergie qui ne se régénère pas naturellement, c’est-à-dire qu’elle ne se renouvelle pas dans la nature. Cela signifie que cette énergie n’est pas disponible en quantité illimitée. Il existe deux grandes familles d’énergies non renouvelables : les énergies fossiles (pétrole, gaz, charbon) et les énergies nucléaires. Les énergies fossiles sont

Lire la suite »
energie solaire renouvelable pourquoi

Les avantages de l’énergie solaire renouvelable

L’énergie solaire est une énergie renouvelable qui provient du soleil. Cette énergie est utilisée pour produire de la chaleur, de l’électricité et de la lumière. L’énergie solaire peut être utilisée directement ou indirectement. L’énergie solaire directe peut être utilisée pour chauffer des maisons, des piscines et d’autres bâtiments. L’énergie solaire indirecte peut être utilisée pour

Lire la suite »
Retour haut de page