Prendre soin des azalées dans des pots et des conteneurs à l’extérieur

Azalée en pot à l'extérieur

Azalée en pot à l'extérieur

Les azalées sont l’un des plus beaux arbustes de toutes les plantes de jardin et grandir, fleurir et prospérer dans des pots depuis plus de 100 ans. Les azalées ont besoin de sols acides, avec un bon drainage et une bonne rétention d’humidité. Les pots et les conteneurs sont donc une excellente option si vous avez des sols à drainage lent ou alcalins. Les azalées nécessitent également une ombre partielle, donc la plantation en pots vous permet de déplacer la plante pour trouver l’équilibre optimal entre le soleil (pour de fortes floraisons) et l’ombre (pour protéger les feuilles tendres).

Entretien rapide des azalées en pots à l’extérieur :

Informations d’entretien Exigences d’azalée en pot
Arrosage : Arrosez aussi souvent que nécessaire pour garder le sol humide mais pas saturé.
Soleil: L’ombre partielle est préférable.
Le type de sol: Sol aéré, poreux, à texture friable et à forte teneur en matière organique (compost, terreau).
pH du sol Sol acide de pH 4-6.
Engrais Fertilisez une fois au début du printemps avec des granulés à libération lente pour de meilleurs résultats.
Pots et contenants : Les pots de 16 pouces de diamètre avec des trous de drainage dans la base, les pots en céramique ou en terre cuite sont préférés plutôt qu’en métal ou en plastique.

Continuez à lire pour apprendre toutes les meilleures pratiques pour vous assurer que vos azalées fleurissent magnifiquement chaque année et vivent plus de 100 ans…

Préparation du terreau pour les azalées

Les azalées ont besoin d’un terreau qui présente les caractéristiques suivantes :

  • Bien drainé pour réduire le risque de pourriture fongique des racines
  • Rétention d’humidité pour permettre une humidité constante afin que les racines ne se dessèchent pas
  • Sol bien aéré avec une texture friable et une structure poreuse.
  • Sol acide pH compris entre 4 et 6.
  • Sol riche en nutriments avec beaucoup de matière organique.

Les azalées nécessitent un équilibre du sol qui retient efficacement l’humidité, mais qui a également une structure qui permet à l’excès d’eau de s’écouler afin que le sol ne devienne pas marécageux, car cela favoriserait la pourriture des racines.

La façon d’y parvenir est d’utiliser un sol à haute teneur en matières organiques. 1/3 de compost ou terreau 1/3 de mousse de tourbe (ou compost de bruyère) et 1/3 de fumier bien décomposé fournissent toutes les caractéristiques du sol dont a besoin une azalée en pot et assureront une croissance saine.

Le compost et la moisissure des feuilles retiennent l’humidité et créent une structure bien drainée tandis que la mousse de tourbe fournit le bon pH acide du sol. Les azalées ont besoin d’un sol acide pour pouvoir absorber les nutriments du sol et elles présenteront des signes de stress (comme des feuilles jaunes) dans un sol plus proche des sols neutres (pH 7) ou alcalins.

Si vous n’avez pas accès à la mousse de tourbe, le sol ericacous est disponible en ligne et dans les magasins de jardinage, vous vous assurerez que votre azalée a le bon pH du sol.

Un fumier bien décomposé fournira un apport nutritif aux racines des azalées et aidera à retenir l’humidité, mais il peut être remplacé par du compost ou de la moisissure si nécessaire.

A voir aussi :   Espacement des haies de lavande (le guide définitif)

Je vous recommande également d’utiliser une couche de gravier au fond du pot afin que l’eau s’écoule efficacement de la base. Cela aidera à éviter que le sol compacté ne ralentisse le drainage.

Si vous envisagez de planter des azalées dans le jardin, lisez mon article, Préparation de la terre de jardin pour les azalées.

Arrosez fréquemment pour garder le sol humide

L’une des principales exigences lors de l’entretien des azalées est que le sol doit être constamment humide mais pas saturé. Les azalées ont des racines peu profondes, elles sont donc souvent les premières plantes du jardin à montrer des signes de sécheresse.

Les pots ont également tendance à sécher plus rapidement que la terre du jardin, il est donc important d’arroser soigneusement. Arrosez toujours généreusement les azalées pour que l’eau s’infiltre dans le sol et s’écoule du fond du pot.

Plus précisément, la fréquence d’arrosage des azalées en pot varie en fonction du climat, de la météo et de la maturité de la plante. J’ai donc créé un tableau pour résumer la fréquence d’arrosage des azalées en pot en fonction des conditions :

Conditions d’azalée Besoins en arrosage en pot
Immédiatement après la plantation Arrosez généreusement l’azalée juste après la plantation ou transférez-la dans un autre pot avec suffisamment d’eau pour qu’elle s’écoule de la base du pot. Arrosez tous les deux jours pour vous assurer que tout le sol est humide pendant les deux premières semaines après la plantation.
A mi-ombre Si le sol a été préparé correctement, arrosez l’azalée puis arrosez les azalées une fois par semaine pendant la saison de croissance en vous assurant que le sol est humide mais pas saturé.
En plein soleil Idéalement, les azalées doivent être à l’ombre partielle, mais si elles sont en plein soleil, elles nécessitent un arrosage fréquent pour garder le sol humide afin qu’elles ne souffrent pas de la sécheresse. Arrosez au moins deux fois par semaine.
Climats arides L’azalée exige que le sol soit constamment humide. Arrosez aussi souvent que nécessaire pour maintenir le compost humide. Cela peut être deux ou trois fois par semaine pendant la période la plus chaude de l’année.
Climats tempérés Les climats tempérés avec des températures plus fraîches et des précipitations plus importantes peuvent nécessiter un arrosage une fois par semaine ou tous les 10 jours. Testez l’humidité du sol dans les premiers centimètres si vous n’êtes pas sûr.
En hiver Les azalées d’extérieur en pots n’ont généralement pas besoin d’eau pendant l’hiver car elles sont en dormance et atteindront suffisamment d’humidité grâce aux précipitations. De l’eau supplémentaire pourrait favoriser les conditions de pourriture des racines. Arrêtez d’arroser à la fin de l’automne et recommencez à arroser au début du printemps.

Pour en savoir plus, lisez mon article sur la quantité et la fréquence d’arrosage des azalées.

Engrais à libération lente au printemps

Les azalées ne sont pas particulièrement gourmandes et les plantes qui se trouvent dans un sol de jardin riche en nutriments peuvent prospérer sans ajout d’engrais.

Cependant, les azalées en pot nécessitent un engrais pour pousser et fleurir au mieux car il y a une capacité limitée pour les nutriments dans le sol en pot et elles ne bénéficient pas de l’écosystème du sol dans la même mesure que les azalées plantées dans des planches de jardin.

A voir aussi :   Arrosage des lavandes en pots (fréquence et quantité d'eau)

Le meilleur engrais pour les azalées en pots sont des granulés à libération lente qui sont spécifiquement formulés pour les azalées (comme Miracle Grow).

Culture miracle pour les azalées

Les granulés sont faciles à appliquer et contiennent le bon équilibre de nutriments dont les azalées ont besoin, il n’y a donc aucun risque de surfertilisation dans la plante qui pourrait endommager les racines. Ils contribuent également à maintenir le pH acide optimal du sol, ce qui contribue à assurer l’absorption des nutriments.

Appliquez de l’engrais au printemps dès que vous voyez une nouvelle croissance du feuillage et avec des granulés à libération lente, vous n’avez qu’à appliquer une fois par an. N’appliquez pas d’engrais à la fin de l’été, car cela pourrait favoriser la croissance du feuillage au détriment des fleurs et stimuler une nouvelle croissance plus vulnérable au gel hivernal à venir.

La fertilisation assure des feuilles vertes saines et favorise une forte floraison afin que la plante reste résistante aux maladies et puisse potentiellement vivre plus de 100 ans.

Choisir le bon pot pour les azalées

Les azalées peuvent être cultivées dans différents types de pots et de conteneurs tant qu’elles ont des trous de drainage dans la base. Idéalement, les pots devraient mesurer environ 16 pouces de diamètre avec de l’argile ou de la terre cuite.

Vous pouvez faire pousser des azalées dans des pots plus petits au début, mais il est probable que vous deviez rempoter la plante après quelques années. Un pot de 16 pouces contient suffisamment de terre pour retenir l’humidité et plus de terre aide à isoler les racines en hiver.

Le sol dans les pots a tendance à se réchauffer rapidement au soleil, ce qui augmente l’évaporation du sol et les risques de sécheresse. Les pots en argile ou en terre cuite ont tendance à être plus épais que les récipients en plastique ou en métal et, par conséquent, le sol ne chauffe pas aussi rapidement au soleil, ce qui aide à maintenir l’humidité du sol.

Exigences de lumière pour la floraison

Les azalées préfèrent mi-ombre et lumière tachetée avec environ 4 heures de soleil par jour (selon le climat). Dans les climats tempérés plus frais avec plus de précipitations et des jours nuageux (comme en Écosse ou à Washington aux États-Unis), une azalée peut prendre le plein soleil.

Cependant, dans les climats arides (comme la Californie ou le sud de l’Europe) avec un ensoleillement intense, les feuilles de l’azalée sont sensibles aux coups de soleil, les fleurs ont tendance à se flétrir et le risque de sécheresse est considérablement accru. Dans ces climats, environ quatre heures de soleil le matin avec une protection contre le soleil de midi sont idéales.

L’azalée peut pousser à l’ombre, mais la lumière du soleil aide à stimuler la formation de fleurs et peut favoriser une meilleure croissance.

La grande chose à propos de la culture des azalées en pots est que vous pouvez déplacer l’azalée jusqu’à ce que vous ayez trouvé l’équilibre optimal entre le soleil et l’ombre.

A voir aussi :   À quelle fréquence arroser les plantes Pothos

L’objectif est de trouver une zone suffisamment protégée du vent, du gel et du soleil de midi, sans ombrager l’azalée au point de nuire à la floraison.

Si l’azalée produit peu de fleurs, déplacez-la vers une zone plus ensoleillée et si l’azalée a des feuilles brûlées, elle nécessitera plus d’heures d’ombre.

La lumière tachetée sous une canopée relativement clairsemée est toujours une excellente option car elle imite l’habitat naturel des azalées et protège contre le soleil qui brûle les feuilles tout en offrant suffisamment de lumière pour produire une belle floraison.

Prendre soin des azalées en hiver

Les azalées en pots sont beaucoup plus sensibles aux températures glaciales que les azalées plantées dans les jardins.

Le feuillage de l’azalée peut tolérer des températures glaciales et ce sont les racines qui risquent le plus d’être endommagées par le gel. Cela est particulièrement vrai pour les azalées car elles ont des racines peu profondes et se développent réellement lorsqu’elles sont un peu liées au pot.

Il existe quelques options pour protéger les racines d’azalée en pot des températures glaciales :

  • Comme les racines sont la partie de la plante qui est la plus à risque, creuser un trou dans la terre de votre jardin pour le pot et combler les vides avec de la terre ou de la paille est un bon moyen de protéger les racines du froid.
  • Alternativement, vous pouvez ramener le pot à l’intérieur et le placer près d’une fenêtre dans votre garage ou dans la maison pendant les conditions météorologiques les plus extrêmes.
  • Placez le pot dans un pot encore plus grand. C’est une stratégie efficace si vous avez un grand pot inutilisé dans le jardin et utilisez une couche de paille, de feuilles mortes ou d’un autre matériau isolant entre le grand pot et le pot d’azalées pour protéger les racines du froid.

Planter votre azalée dans un pot de 16 pouces de diamètre est une bonne idée dans les climats plus froids, car les pots plus grands ont une plus grande capacité de sol pour aider à isoler les racines.

N’arrosez pas l’azalée en hiver car la plante est en dormance et de l’eau supplémentaire peut augmenter le risque de maladie fongique. Reprenez l’arrosage dès que le temps se réchauffe et que vous voyez de nouvelles pousses émerger.

Tailler les azalées en pot

Du point de vue de l’entretien, la bonne nouvelle est que les azalées ne nécessitent pas une taille régulière de la même manière que les plantes telles que les roses ou les lavandes le font chaque année, ce qui en fait une tâche de moins dans le jardin.

Les petites espèces d’azalées telles que les azalées alpines la plupart du temps n’ont pas besoin d’être taillées et conservent souvent une forme de monticule souhaitable qui affiche les fleurs de manière relativement uniforme.

Cependant, une taille occasionnelle d’une azalée aide à maintenir son apparence et sa forme, en particulier si elle est devenue trop grande pour son emplacement.

Vous pouvez tailler à tout moment de l’année, mais le meilleur moment est après la floraison. Bien que les azalées ne nécessitent pas de taille annuelle, elles tolèrent d’être coupées, vous n’avez donc pas à être trop prudent. La taille des azalées (ou des rhododendrons) est la même qu’elles soient en pot ou en pension de jardin.

Voici une vidéo YouTube pour un guide visuel sur la taille des azalées :

Points clés à retenir:

  • Les azalées nécessitent un terreau qui retient l’humidité et a une structure aérée et poreuse qui permet à l’excès d’eau de s’écouler afin que le sol ne devienne pas marécageux.
  • Les azalées nécessitent un arrosage aussi fréquent qu’il le faut pour garder le sol humide. Avec un terreau bien préparé, l’azalée peut n’avoir besoin d’être arrosée qu’une fois par semaine pendant la saison de croissance.
  • L’engrais est nécessaire au printemps car les pots ont une capacité limitée pour les nutriments. Utilisez un engrais à libération lente une fois par an pour assurer une croissance saine et une bonne floraison.
  • Les azalées préfèrent l’ombre partielle. La quantité de lumière qu’ils toléreront dépend de la chaleur et de la sécheresse de votre climat. Avec les azalées en pot, vous pouvez déplacer le pot jusqu’à ce que vous trouviez le bon équilibre entre la lumière (qui favorise la floraison) et l’ombre (qui protège les feuilles et réduit le risque de sécheresse). 4 heures de soleil le matin suivies d’ombre à midi est un bon équilibre pour la plupart des azalées.
  • Le meilleur pot pour les azalées est en céramique, en argile ou en terre cuite et mesure environ 16 pouces de diamètre avec des trous de drainage dans la base.
  • Les azalées en pot ont des racines peu profondes qui sont vulnérables au froid pendant l’hiver. Dans les climats où les températures sont rudes et glaciales, il peut être nécessaire d’enterrer le pot dans le jardin afin que le sol puisse isoler les racines ou de ramener le pot à l’intérieur dans un garage pour le protéger.
  • Les azalées en pot ne nécessitent pas de taille annuelle et certaines azalées ne nécessitent aucune taille. Cependant, ils peuvent être taillés après la floraison pour aider à maintenir une forme de monticule souhaitable.

Pas encore de vote

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Hortensia tombant

Pourquoi mon hortensia tombe-t-il ? (Comment l’enregistrer)

La raison pour laquelle votre hortensia tombe est soit parce que le sol est trop sec, soit parce que l’hortensia est trop exposé au soleil, soit à cause d’un excès d’engrais azoté. Les hortensias préfèrent la lumière tachetée, un sol constamment humide et un engrais à libération lente pour éviter l’apparence tombante et rester en

Lire la suite »
quelle énergie non renouvelable

L’énergie non renouvelable est une énergie qui n’est pas inépuisable.

L’énergie non renouvelable est une énergie qui ne se régénère pas naturellement, c’est-à-dire qu’elle ne se renouvelle pas dans la nature. Cela signifie que cette énergie n’est pas disponible en quantité illimitée. Il existe deux grandes familles d’énergies non renouvelables : les énergies fossiles (pétrole, gaz, charbon) et les énergies nucléaires. Les énergies fossiles sont

Lire la suite »
energie solaire renouvelable pourquoi

Les avantages de l’énergie solaire renouvelable

L’énergie solaire est une énergie renouvelable qui provient du soleil. Cette énergie est utilisée pour produire de la chaleur, de l’électricité et de la lumière. L’énergie solaire peut être utilisée directement ou indirectement. L’énergie solaire directe peut être utilisée pour chauffer des maisons, des piscines et d’autres bâtiments. L’énergie solaire indirecte peut être utilisée pour

Lire la suite »
Retour haut de page