Les hostas pousseront-ils dans un sol sablonneux ?

Hostas sol sablonneux

Hostas sol sablonneux

Les hostas pousseront dans un sol sablonneux s’il a été amendé avec beaucoup de matière organique avant la plantation pour aider à retenir l’eau et améliorer la fertilité du sol. Les applications de paillis et d’engrais réguliers ajouteront des nutriments pour contrer la faible fertilité du sol sablonneux afin que les hostas poussent à leur plein potentiel.

Le sol sablonneux s’écoule rapidement et sa fertilité est souvent relativement faible. Il y a donc des étapes importantes à suivre lors de la plantation et de l’entretien d’hostas sains.

Continuez à lire pour les meilleures pratiques de:

  • Comment préparer un sol sablonneux pour planter des hostas.
  • Combien arroser les hostas dans un sol sablonneux.
  • Conseils sur l’importance de fertiliser les hostas dans les sols pauvres en éléments nutritifs
  • Conseils sur le paillage et le maintien des niveaux d’humidité optimaux dans le sol pour réussir la culture des hostas.

Préparer le sol sablonneux pour planter des hostas

Pour bien pousser, les Hostas doivent être plantés dans un sol qui :

  • Retient l’humidité autour des racines pour s’assurer que leurs feuilles restent dodues et droites
  • La structure du sol doit être suffisamment poreuse pour permettre à l’excès d’eau de s’écouler et suffisamment lâche pour que les racines s’établissent.
  • Sol riche pour fournir des nutriments car les hostas sont des mangeoires relativement lourdes
  • Sol légèrement acide à neutre (idéalement, le sol devrait avoir un pH de 6-7)

Par conséquent, un sol sablonneux devra être amendé avec beaucoup de matière organique. Compost, terreau et fumier bien décomposé ou toutes les bonnes options.

Idéalement, je recommanderais d’utiliser un mélange de moisissure foliaire et de fumier bien décomposé car la moisissure foliaire a une capacité exceptionnelle à retenir l’eau tout en améliorant la structure du sol afin que l’excès d’eau ne soit pas piégé et puisse s’écouler comme les racines des hostas ne le devraient pas. être conservé dans de l’eau stagnante.

Cela aidera à réajuster les niveaux d’humidité dans le sol comme les sols sablonneux s’écoulent trop rapidement pour les racines d’hosta puiser de l’eau, surtout en période de sécheresse.

Le sable ne contribue pas beaucoup de nutriments au sol, donc les sols sablonneux ont tendance à être peu fertiles. L’ajout de fumier aidera à augmenter la fertilité à long terme du sol et stimulera également l’écosystème bénéfique du sol.

Le compost, la moisissure des feuilles et le fumier se décomposeront tous à un pH d’environ 6-7, ce qui est parfait pour la culture d’hostas.

  1. La première étape consiste à creuser la zone de plantation pour votre hosta. La taille de votre trou dépendra de la variété d’hosta. Les grandes variétés telles que ‘Cascade de jade’ aura besoin d’un trou d’environ 3 pieds (1 m) de diamètre et 18 pouces (45 cm) de profondeur, mais des hostas plus petits (tels que ‘couronne bleue’) nécessite un trou de 18 pouces (45 cm) de diamètre et 12 pouces (30 cm) de profondeur.
  2. Plus la zone que vous creusez et amendez avec de la matière organique est grande, mieux c’est pour les perspectives à long terme de l’hosta.
  3. Enlevez le sol sablonneux et remplacez-le par de la matière organique (idéalement du compost, de la moisissure foliaire et du fumier). Un mélange de matière organique fournira un large éventail de nutriments et de capacités de rétention d’eau.
  4. Les hostas doivent être plantés à une profondeur où leurs couronnes seront au même niveau que le dessus du sol. (La couronne est le point où les tiges des feuilles rencontrent les racines). Placez l’hosta dans le trou et ajoutez ou retirez du matériau jusqu’à ce qu’il soit parfaitement de niveau, en vous assurant d’orienter le côté le plus attrayant de la plante vers l’endroit où vous pouvez le voir le plus souvent.
  5. Remplir le trou avec votre mélange de matière organique jusqu’à ce que le sol soit au niveau de la couronne.
  6. Fermez la matière organique avec vos mains pour donner à la plante une certaine stabilité initiale mais ne compactez pas le sol comme les hostas comme un sol poreux afin de permettre à leurs racines de s’établir.
  7. Après la plantation, arrosez généreusement avec environ 2 litres, ce qui aidera à atténuer le choc de la transplantation et garantira que les feuilles ne perdent pas leur forme ou leur structure.
A voir aussi :   Marche arrière ou tourne-à-l'envers : comment se comparent-ils ?

La capacité du sol à retenir l’humidité est particulièrement importante pour les hostas car ce sont des plantes à feuillage dépourvues de structure ligneuse. Les hostas reposent sur un apport constant d’humidité au niveau des racines, qui est aspiré de manière constante et transpire sous forme de vapeur d’eau des feuilles, créant un vide partiel. C’est cette pression interne qui maintient la structure de la plante dans un processus connu sous le nom de pression de Tugor.

C’est pourquoi il est si important pour la santé des hostas de modifier un sol sablonneux à drainage rapide avec un matériau capable de maintenir un équilibre hydrique constant dans le sol.

Ajouter du paillis aux hostas dans un sol sablonneux

Une application constante de paillis autour du sol environnant de l’hosta est importante pour lutter contre la disposition naturelle sèche et pauvre en éléments nutritifs du sol sablonneux.

Les meilleurs paillis à appliquer sont toute matière organique qui a une bonne capacité à retenir et à retenir l’eau.

Tontes de gazon, compost, moisissure des feuilles et fumier ou toutes les bonnes options. Je déconseillerais les copeaux de bois ou la pierre car ils n’absorbent pas l’eau à la même capacité et apporteront peu de nutriments au sol.

Appliquer une couche de 1-2 pouces de paillis sur le sol entourant l’hosta mais gardez un écart de 6 pouces entre le paillis et la couronne de l’hosta.

Il n’est pas nécessaire de creuser le paillis dans le sol car la matière organique à la surface du sol stimulera les microbes et l’activité des vers pour décomposer la matière organique et s’intégrer dans le sol.

De plus, creuser endommagera probablement les racines tubéreuses de l’hosta.

A voir aussi :   La lavande se propage-t-elle ?

Au fil du temps, la structure du sol, les niveaux d’humidité et la fertilité du sol s’amélioreront tous.

Le paillis peut être appliqué à tout moment de l’année, mais le début du printemps est préférable pour maintenir le sol au niveau d’humidité optimal pour une saison de croissance plus chaude.

Engrais pour des hostas sains dans un sol sablonneux

Le sable n’apporte pas de nutriments significatifs au sol, il est donc important d’utiliser un engrais car les hostas préfèrent un sol riche en nutriments.

Les hostas ne pourront atteindre leur plein potentiel en termes de taille et de couleur qu’avec l’alimentation. Plus l’hosta est grand, plus il a besoin de nutriments, donc un engrais régulier est nécessaire.

Heureusement, nourrir les hostas n’est pas compliqué. Tout ce dont ils ont besoin est un engrais général équilibré d’azote (N), de potassium (P) et de phosphore (K) au début du printemps une fois toutes les deux semaines, jusqu’au milieu de l’été. N’appliquez aucun engrais après la mi-août car cela favorisera une nouvelle croissance tandis que la plante devrait se préparer à la dormance hivernale.

Les hostas ne nécessitent pas de type d’engrais spécialisé et toute marque d’engrais polyvalente réputée (telle que miracle grow) sera parfaite. Ces engrais contiendront également d’importants oligo-éléments nécessaires à la santé des hostas et ils compenseront le manque à gagner d’un sol sablonneux pauvre en nutriments.

Un paillage régulier aidera à promouvoir la fertilité à long terme du sol, mais il se peut qu’il n’ait pas le bon équilibre de nutriments dont les hostas ont idéalement besoin. Ainsi, dans les sols sablonneux, une combinaison de paillis et d’engrais pendant la saison de croissance assurera des hostas sains avec une couleur riche et un feuillage luxuriant.

Arroser les hostas pour contrer un sol sablonneux sec

Les hostas cultivés dans des sols sablonneux devront être arrosés avec plus de diligence que d’habitude en raison du drainage rapide et de l’incapacité du sable à stocker l’eau autour des racines comme le font les autres sols.

L’amendement du sol avec de la matière organique avant la plantation et une application régulière de paillis aideront à retenir l’eau et à augmenter la résistance des hostas au sol à drainage rapide et au temps sec. Il est donc important de mettre en œuvre ces étapes parallèlement à un arrosage régulier.

  • De grands hostas tels que ‘Cascade de jade’ peut avoir besoin d’autant que 4 gallons d’eau par jour pendant les journées les plus chaudes de l’été afin que le sol ne manque pas d’humidité. Arrosez les variétés plus grandes avec beaucoup d’eau une fois tous les 2-3 jours par temps plus couvert avec des pluies occasionnelles.
  • Les hostas de taille moyenne et petite auront besoin d’être arrosés une fois tous les 3 jours lorsque les feuilles commencent à émerger au printemps et d’arroser jusqu’à 1-2 gallons tous les 2-3 jours dans la haute température de l’été.

Arrosez toujours généreusement les hostas car cela encouragera les racines à pousser profondément dans le sol et augmentera ainsi la résistance des plantes à la sécheresse dans le sol sablonneux à drainage rapide.

A voir aussi :   Pourquoi ma plante d'Aloe Vera ne pousse-t-elle pas ?

Astuce : Arrosez les hostas dès le matin car cela les rechargera en eau pour la journée à venir. Arroser la nuit n’est pas conseillé car cela fournira les conditions idéales pour l’émergence des limaces et des escargots qui ont le goût des feuilles succulentes des hostas.

Vérifier l’humidité du sol dans les sols sablonneux

En supposant que vous ayez mis en place le bon protocole d’arrosage pour la culture des hostas, il est également judicieux de vérifier l’humidité du sol au printemps et en été pendant les périodes de sécheresse, d’autant plus que les sols sablonneux se drainent si rapidement.

Le moyen le plus simple et le plus efficace de tester l’humidité du sol est de vérifier à une profondeur de doigts dans le sol environnant immédiat autour de l’hosta. Si vous pouvez détecter une humidité modérée, votre arrosage actuel ou peut-être le niveau de précipitations est suffisant pour soutenir l’hosta par temps plus chaud.

Si le sol semble sec, vous devrez donner à votre hosta une bonne boisson d’au moins 2 gallons pour vous assurer que le sol de l’hosta reste au bon équilibre d’humidité.

Un autre signe évident est que les feuilles d’hosta peuvent tomber en raison du manque d’eau, auquel cas vous devez arroser abondamment et ajouter une couche de paillis pour retenir l’eau et ralentir la vitesse à laquelle le sol se dessèche.

Points clés à retenir:

  • Les hostas peuvent être plantés dans des jardins avec un sol sablonneux à condition de préparer le sol avant la plantation.
  • Amender le sol avec beaucoup de matière organique aidera le sol à retenir l’humidité et augmentera la fertilité du sol. Ceci est essentiel car les sols sablonneux sont souvent secs et pauvres en éléments nutritifs.
  • Paillez les hostas au printemps pour améliorer le sol et retenir l’eau pour préparer la plante aux journées d’été plus chaudes qui pourraient autrement assécher le sol.
  • L’engrais est essentiel pour ajouter le bon équilibre de nutriments, pour que les hostas poussent à leur plein potentiel en termes de taille, de couleur et de feuillage luxuriant.
  • Arrosez chaque jour des variétés d’hostas plus grandes avec environ 3 gallons au plus fort de l’été pour maintenir les conditions optimales d’humidité du sol. Les variétés moyennes et petites auront besoin de 1 à 2 gallons par jour par temps chaud ou d’un arrosage une fois tous les trois jours par temps plus couvert ou occasionnellement pluvieux.
  • Arrosez les hostas le matin pour les recharger en eau plutôt que le soir ce qui favorisera les limaces et les escargots.
  • Si vous n’êtes pas sûr d’arroser vos hostas, vérifiez jusqu’à la profondeur d’un doigt pour détecter l’humidité. Si le sol n’est que légèrement humide ou s’assèche, arrosez généreusement et ajoutez du paillis à la surface pour une meilleure rétention d’eau.

Pas encore de vote

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Hortensia tombant

Pourquoi mon hortensia tombe-t-il ? (Comment l’enregistrer)

La raison pour laquelle votre hortensia tombe est soit parce que le sol est trop sec, soit parce que l’hortensia est trop exposé au soleil, soit à cause d’un excès d’engrais azoté. Les hortensias préfèrent la lumière tachetée, un sol constamment humide et un engrais à libération lente pour éviter l’apparence tombante et rester en

Lire la suite »
quelle énergie non renouvelable

L’énergie non renouvelable est une énergie qui n’est pas inépuisable.

L’énergie non renouvelable est une énergie qui ne se régénère pas naturellement, c’est-à-dire qu’elle ne se renouvelle pas dans la nature. Cela signifie que cette énergie n’est pas disponible en quantité illimitée. Il existe deux grandes familles d’énergies non renouvelables : les énergies fossiles (pétrole, gaz, charbon) et les énergies nucléaires. Les énergies fossiles sont

Lire la suite »
energie solaire renouvelable pourquoi

Les avantages de l’énergie solaire renouvelable

L’énergie solaire est une énergie renouvelable qui provient du soleil. Cette énergie est utilisée pour produire de la chaleur, de l’électricité et de la lumière. L’énergie solaire peut être utilisée directement ou indirectement. L’énergie solaire directe peut être utilisée pour chauffer des maisons, des piscines et d’autres bâtiments. L’énergie solaire indirecte peut être utilisée pour

Lire la suite »
Retour haut de page