Comment réparer un sol hydrophobe (+ pourquoi cela arrive aux pelouses)

How-to-Fix-Hydrophobic-Soil-in-Lawns.png

Sortir pour arroser votre pelouse comme d’habitude et voir que le sol repousse l’eau peut provoquer une certaine panique. C’est l’une de ces choses qui semble ne jamais devoir se produire, mais qui se produit presque inévitablement pour n’importe quelle combinaison de sol ou de type d’herbe, si le temps et les conditions météorologiques le permettent.

Avoir une tache de sol hydrophobe n’est pas un défaut. Cela signifie simplement que les circonstances ont été réunies pour créer ces conditions. J’ai dû faire face à des sols hydrophobes dans mes projets de pelouse et d’aménagement paysager au moins une douzaine de fois. Avec toute cette expérience et les recherches que j’ai effectuées à l’époque, j’ai appris un peu ce qu’il faut faire pour créer des conditions plus favorables à l’absorption de l’eau. Vous apprendrez ci-dessous pourquoi votre pelouse est peut-être hydrophobe et ce que vous pouvez faire pour remédier à la situation.

Comment remédier à un sol hydrophobe dans les pelouses

Qu’est-ce qu’un sol hydrophobe ?

Un sol hydrophobe est un sol qui repousse l’eau au lieu de l’absorber. Ce phénomène est souvent dû à une composition déséquilibrée et sèche du sol ou à un sol fortement compacté. Il est toujours possible de remédier à un sol hydrophobe.

Si vous allez arroser votre pelouse et que l’eau s’écoule ou reste sur le sol jusqu’à ce qu’elle s’évapore, vous avez un sol hydrophobe. L’eau n’atteint pas les racines de votre gazon ou d’autres plantes. Souvent, si des systèmes d’arrosage sont en place, le sol hydrophobe n’est remarqué que lorsque des taches brunes commencent à se développer. Plus vous agissez tôt, plus vous avez de chances de pouvoir sauver votre pelouse sans avoir à replanter par endroits.

Comment réparer un sol hydrophobe – La réponse courte

Pour résoudre votre problème de sol hydrophobe, vous devez faire trois choses : aérer, amender et hydrater. Bien que ces étapes doivent être réalisées dans cet ordre, les éléments et méthodes exacts que vous utiliserez dépendront de votre sol et des conditions météorologiques. Vous pouvez également ajouter une étape de « réparation » à la fin du processus, en fonction du moment où vous avez réussi à repérer les conditions hydrophobes.

Le sol de votre pelouse n’absorbe pas l’eau – voici pourquoi

Quelles sont les causes d’un sol hydrophobe ? Un sol compacté, un sol sec, un temps chaud, un sol « pauvre », un sol contenant peu de matière organique, un sol composé principalement de roches ou de sable, un sol dont le microbiome est inactif, un manque de vers ou de mycorhizes – ce sont tous des facteurs qui peuvent rendre votre sol hydrophobe. Vous trouverez ci-dessous une explication de chacun de ces facteurs ainsi que des conseils pour savoir si votre sol est hydrophobe.

A voir aussi :   Réensemencement d'une pelouse couverte de mousse (mes conseils pour réussir)

Sol compacté

Un sol compacté combiné à une période de temps chaud ou sec est la cause la plus courante d’un sol sec qui n’absorbe pas l’eau. Il s’agit du type de sol hydrophobe le plus facile à réparer, surtout si ce sol se trouve sous votre pelouse. Le compactage du sol peut commencer 6 pouces ou plus sous la surface du sol. Pour tester le compactage du sol, utilisez une fine brochette métallique ou un testeur de compactage. Enfoncez le testeur dans le sol. En exerçant une pression régulière et uniforme, un testeur en métal fin devrait pouvoir s’enfoncer de 2 pieds dans le sol sans résistance ferme.

Temps chaud

Si vous avez eu plusieurs semaines de températures de 85F ou plus avec peu ou pas de pluie, votre sol peut avoir séché et s’être réchauffé au point que certains composés du sol ont créé une sorte de film cireux qui repousse l’eau. Ce phénomène est particulièrement visible si vous essayez d’arroser votre pelouse au point où l’eau stagnante ne se dissipe pas avant plusieurs heures.

Manque d’humidité

En relation avec la condition de temps chaud mentionnée ci-dessus, un manque d’humidité sur une longue période peut rendre le sol hydrophobe. Même à des températures plus basses, un manque total d’eau, permettant au sol de s’assécher sur plusieurs pieds, peut entraîner la mort de tous les petits organismes et de l’activité des insectes. Il en résulte souvent un sol fissuré. À ce stade, votre pelouse sera probablement brune.

« Sol « pauvre

Une pelouse a besoin d’un sol « riche » ou d’un sol avec beaucoup d’eau, de nutriments et d’un microbiome florissant pour rester en bonne santé. Un sol pauvre ne possède pas les éléments constitutifs nécessaires pour maintenir ces conditions. Les sols sableux ou limoneux sont souvent décrits comme des types de sols pauvres.

Composition des sols grossiers

Les sols sableux et rocheux peuvent devenir facilement hydrophobes par temps chaud. Ces types de sol ne sont pas connus pour retenir facilement l’eau dans le meilleur des cas. Si c’est votre type de sol, vous devrez prendre l’habitude d’amender le sol régulièrement pour résoudre les problèmes d’hydrophobie que vous pouvez avoir et pour prévenir les problèmes futurs.

Manque de matière organique

Un manque de matière organique dans le sol peut causer plus qu’une pénurie de nutriments. La matière organique qui se décompose avec le temps fournit de l’azote à votre pelouse. Cette matière organique agit également comme une sorte d’éponge, retenant l’humidité dans le sol. Sans suffisamment de matière organique, vous pouvez vous retrouver avec un sol qui s’assèche rapidement et devient hydrophobe, même après aération et utilisation d’un agent mouillant. La matière organique ou « terreau » est nécessaire si vous voulez construire une pelouse capable de retenir l’humidité.

A voir aussi :   Comment aérer votre pelouse à la main (5 méthodes)

Microbiome pauvre

Le microbiome de votre pelouse est la dernière ligne de défense qu’elle peut avoir juste avant que les conditions hydrophobes ne s’installent. Lorsque la chaleur et le manque d’humidité permettent à certains composés de se figer et de créer une surface dense et cireuse, le microbiome de votre pelouse peut être capable de les décomposer ou d’interrompre le processus. Cela peut permettre d’espacer les pluies ou les arrosages avant que votre pelouse ne devienne hydrophobe. Un mauvais microbiome s’accompagne généralement d’un manque de terreau, de matière organique ou d’autres indicateurs de santé comme les insectes bénéfiques.

Manque de vers ou de mycorhizes

Les vers sont d’excellents aérateurs naturels pour votre sol. Ils aident à décomposer la matière organique et n’endommagent pas les racines de votre herbe comme le font les vers ou d’autres insectes qui vivent plus près de la surface. Comme les vers, les mycorhizes sont des « racines de champignons » qui peuvent s’attacher aux racines de votre herbe et fournir à vos plantes plus de nutriments qu’elles n’en recevraient autrement.

Ce champignon bénéfique entretient une relation symbiotique avec toute plante à laquelle il s’attache comme hôte, tout en améliorant le sol environnant. Ce sont deux indicateurs très communs et utiles de la santé de la pelouse. Sans l’un ou l’autre, votre pelouse risque davantage de devenir et de rester hydrophobe.

Comment réparer un sol hydrophobe dans une pelouse

Le sol hydrophobe est l’une de ces choses qui peuvent causer une quantité raisonnable de panique, surtout si vous avez récemment ensemencé votre pelouse. À ce stade, l’absorption d’eau est cruciale et un sol hydrophobe peut causer beaucoup plus de dommages qu’une pelouse complètement établie. La bonne nouvelle, c’est que le processus de réparation d’un sol hydrophobe est relativement infaillible et peut aider votre pelouse au-delà du remède à l’hydrophobie. Vous trouverez ci-dessous les étapes nécessaires à la mise en œuvre de cette correction du sol hydrophobe.

0) Étape préparatoire : Appliquer un agent mouillant

Avant de passer à l’une des étapes qui vous aideront à réparer votre sol hydrophobe pour de bon, vous voudrez peut-être commencer par une action qui peut contribuer à améliorer la santé de votre pelouse. Si votre pelouse a l’air un peu brune ou « craquante », vous devriez appliquer un agent mouillant pour apporter une humidité d’urgence. Cela peut non seulement favoriser la santé générale de votre pelouse, mais aussi l’aider à se rétablir pendant que vous suivez ces étapes et mettez en œuvre cette solution pour sol hydrophobe.

1) Aérer

La première vraie mesure à prendre pour réparer un sol qui n’absorbe pas l’eau est d’améliorer l’aération du sol. Cela peut sembler un peu contre-intuitif, car l’aération sert aussi à améliorer le drainage, mais c’est essentiel même si vous n’avez pas de problème de compactage du sol. L’aération peut également aider à briser la couche cireuse que le temps chaud et une longue période de sécheresse peuvent provoquer.

A voir aussi :   Pourquoi mes alliums ne fleurissent-ils pas ? (Comment le résoudre)

L’aération peut se faire mécaniquement à l’aide d’un outil spécialisé ou d’un outil que vous avez sous la main, comme un râteau lourd. L’aération de la pelouse peut également être réalisée en tirant parti des produits d’aération liquides spécialisés qui sont spécialement formulés pour les pelouses. Pour les pelouses hydrophobes, je recommande une approche combinée. L’utilisation d’un rouleau à pointes suivie d’une aération liquide peut contribuer à améliorer la texture et la santé générale de votre sol.

2) Amender

La deuxième étape pour avoir une pelouse qui peut à nouveau absorber l’humidité dont vous avez besoin est d’amender le sol. C’est la clé pour piéger l’humidité près ou sous la surface du sol. Cela peut être difficile à faire si vous avez une pelouse bien établie. Si c’est le cas, utilisez du compost extra-fin, des copeaux de bois ou un autre type de matière organique de petite taille. Si vous réensemencez plusieurs endroits hydrophobes de votre pelouse, il peut être intéressant d’enfouir le compost directement dans le sol avant de semer.

3) Hydratez

Une fois que vous avez terminé l’étape d’aération et ajouté de la matière organique au sol, il est temps d’hydrater votre pelouse. Pour que les choses reviennent là où elles doivent être, le sol sec sous votre pelouse doit être trempé. Une pluie de 5 cm ou plus peut y parvenir. Si aucune pluie n’est prévue, arrosez votre pelouse uniformément pendant environ une heure ou jusqu’à une profondeur de 2 pouces. Vous devrez peut-être répéter ce processus le jour suivant si le sol semble encore sec. Si votre pelouse semble encore relativement saine, vous pouvez vous arrêter là.

4) Réparation

Souvent, le sol hydrophobe n’est pas quelque chose que vous remarquez jusqu’à ce qu’il soit trop tard et que plusieurs taches brunes ou plaques mortes soient déjà apparues dans votre pelouse. Si c’est le cas, c’est une bonne idée d’utiliser les étapes ci-dessus pour améliorer la santé globale de votre pelouse. Une fois que cela est fait, vous pouvez revenir sur votre pelouse et prendre note de toutes les taches mortes. Ces zones peuvent être coupées et des bouchons coupés dans l’herbe saine peuvent être utilisés pour combler rapidement ces sections. Il est également possible d’utiliser des semences de gazon, mais cela peut prendre plus de temps et la période de l’année doit être propice à la germination et à l’enracinement des semences.

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

découvrez les avantages et les inconvénients d'opter pour des volets roulants en rénovation. connaître les points clés pour faire le bon choix.

Opter pour des volets roulants en rénovation : une bonne idée ?

Vous envisagez des travaux de rénovation pour votre maison ? Vous vous demandez si opter pour des volets roulants serait une bonne idée ? Découvrez dans cet article tous les avantages de ce choix moderne et pratique pour votre habitation. Que vous souhaitiez gagner en sécurité, en confort ou en esthétique, les volets roulants pourraient

Lire la suite »
Comment aménager une salle de bain élégante avec Mobalpa ?

Comment aménager une salle de bain élégante avec Mobalpa ?

Créer une oasis de bien-être dans votre maison avec Mobalpa Salle de Bain Imaginez un lieu de relaxation et de sérénité, un espace où le quotidien stressant se dissout dès que vous pénétrez dans votre salle de bain. Chez Mobalpa, l’art de transformer ces espaces en véritables havres de paix est maîtrisé à la perfection.

Lire la suite »
découvrez les avantages de l'isolation à la vermiculite et si c'est une solution efficace pour votre maison.

L’isolation à la vermiculite : une solution efficace ?

Souvent méconnue, l’isolation à la vermiculite suscite de nombreuses interrogations. Mais qu’en est-il réellement de son efficacité ? Dans cet article, nous explorerons les avantages et les inconvénients de cette technique d’isolation pour vous aider à y voir plus clair. Avantages de l’isolation à la vermiculite L’isolation à la vermiculite gagne en popularité chez les

Lire la suite »
Retour en haut