Comment éloigner les oies de la pelouse

comment-eloigner-les-oies-de-la-pelouse

Selon l’endroit où vous vivez, il se peut que vous receviez la visite d’oies qui migrent vers le sud pour l’hiver ou vers le nord pour l’été. Au cours de leur migration, les oies sont toujours à la recherche d’une nouvelle maison, y compris dans votre jardin. Cela peut sembler agréable, mais dans la pratique, les oies sont des animaux assez destructeurs et il est préférable de les faire partir ou de les empêcher d’atterrir. Examinons donc les différentes solutions possibles pour lutter contre les oies migratrices indésirables.

Comment éloigner les oies de la pelouse

Comment éloigner les oies de la pelouse (La réponse courte)

Il y a deux façons de traiter les oies. La première consiste à rendre votre terrain peu accueillant pour les oies qui s’y posent, et la seconde consiste à rendre votre terrain inconfortable pour les oies qui y restent. Voici six idées pour éloigner les oies de votre pelouse.

  • Clôture en corde ou en fil de fer
  • Planter un « mur » de végétation
  • Appelants
  • Obtenir un chien
  • Faites du bruit
  • Répulsifs chimiques

Comment éloigner les oies de la pelouse (Les options)

Quiconque a la chance d’avoir une belle pelouse luxuriante adossée à un lac doit faire l’envie de la plupart des autres propriétaires. Le reste d’entre nous ne peut qu’imaginer le plaisir que l’on peut éprouver à passer des après-midi d’été ensoleillés, allongé sur la pelouse avec un livre et sa boisson glacée préférée, avec le bruit de l’eau et des oiseaux en arrière-plan. À moins que ces oiseaux ne soient des oies. Si les oies prennent goût à votre pelouse, ce scénario parfait peut rapidement devenir un cauchemar, et vous serez loin d’être détendu. En fait, la seule chose qui vous préoccupe encore est de savoir comment empêcher les oies d’envahir votre pelouse ! Cela devient votre mission dans la vie.

Des oies sur votre pelouse ? Voici notre meilleur conseil

La première chose à savoir est que vous n’êtes pas condamné à passer les 20 prochaines années avec vos voisins bruyants (oui, ils peuvent vraiment vivre aussi longtemps !). Il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire pour encourager les oies à aller ailleurs et à vous laisser en paix.

Les deux conseils ci-dessous sont nos préférés et nous pensons qu’ils sont les plus efficaces.

  • Clôture en corde ou en fil de fer – Lorsque les oies cherchent le lieu de nidification idéal, elles recherchent un plan d’eau avec un chemin dégagé menant à une zone ouverte d’herbe bien tondue (ce qui leur donne une meilleure visibilité pour voir ce qui arrive), avec des zones plantées qui leur offrent des cachettes et des endroits pour dormir. Ces conditions leur permettent de se sentir à l’abri des prédateurs, puisqu’ils ont un accès rapide à l’eau. Il faut donc bloquer cet accès facile à l’eau, et le moyen le moins cher de le faire est généralement d’installer une barrière en corde ou en fil de fer, ou encore une clôture en grillage. Dans les deux cas, la clôture n’a pas besoin d’être très haute pour avoir l’effet désiré. Si vous optez pour une barrière, elle doit comporter au moins deux lignes. L’une plus basse, d’environ 5 à 6 pouces, et l’autre d’une hauteur de 16 à 18 pouces. Les oies ne pourront ainsi ni passer sous la clôture, ni sauter par-dessus, et cela jouera sur leur peur d’être piégées sur la terre ferme si un prédateur s’approche, et c’est là qu’elles sont le plus vulnérables. Cette peur peut suffire à les faire partir.
  • Planter un « mur » de végétation – Vous pouvez utiliser la végétation pour obtenir à peu près le même résultat et, si elle est bien faite, elle peut être plus agréable à l’œil et s’intégrer au reste de votre aménagement paysager. Il suffit de planter une zone tampon de végétation qui bloque le chemin (et leur vue) jusqu’au bord de l’eau, et vous rendrez tout troupeau d’oies mal à l’aise à l’idée de nicher dans votre jardin. Cette solution est toutefois plus coûteuse que la première et nécessite davantage d’entretien.
A voir aussi :   Vous avez manqué un jour d'arrosage des semences de gazon : vont-elles mourir ?

Autres mesures à prendre pour que les oies quittent votre pelouse

  • Appelants – L’une des méthodes les plus simples pour éloigner les oies consiste à acheter des leurres de prédateurs et à les placer autour de votre pelouse. Ces leurres sont plus efficaces avant que les oies n’aient élu domicile sur votre pelouse, mais ils peuvent encore être efficaces par la suite si vous êtes proactif et changez fréquemment la position des leurres. L’efficacité peut également être accrue en combinant ces leurres avec des dissuasifs sonores. Les leurres de cygne, d’alligator et de coyote sont tous des options populaires, mais en tant que solution autonome, les leurres sont rarement efficaces à long terme s’ils ne sont pas combinés à d’autres méthodes, car les oies sont intelligentes et s’habituent rapidement aux dispositifs d’imitation.
  • Obtenir un chien – Si les leurres ne fonctionnent pas, vous pouvez essayer quelque chose de plus réaliste. Bien que les chiens ne soient pas des « prédateurs » naturels des oies, ils sont très territoriaux et n’apprécient pas que des intrus pénètrent dans leur espace, ce qui peut déstabiliser les oies. Si le chien affronte les oies à plusieurs reprises au cours de la journée, les perturbations qu’il provoque risquent d’inciter les oies à s’éloigner. Les chiens non dressés risquent en effet de pousser les oies à se réfugier dans l’eau, où elles se rendront compte que le chien n’est finalement pas une menace. Les chiens dressés sont plus à même de faire s’envoler les oies, ce qui augmente les chances qu’elles abandonnent votre pelouse et vous laissent en paix !
  • Bruit – Certains leurres de prédateurs sont accompagnés de sons similaires à ceux des prédateurs, mais d’autres bruits forts et soudains peuvent également être utilisés pour effrayer les oies et récupérer votre pelouse. L’astuce, comme pour les leurres, est d’éviter d’utiliser le même son en permanence ou de le faire jouer à intervalles réguliers. Les oies s’y habitueront et cela ne les effraiera plus. Les klaxons et les bruits de machines sont connus pour les avoir effrayées, mais lorsqu’ils sont utilisés seuls, ce résultat est généralement temporaire. C’est pourquoi nous recommandons vivement d’utiliser également les autres méthodes décrites ci-dessus.
  • Répulsifs chimiques – C’est une autre option qui s’offre à vous, mais elle peut nécessiter beaucoup de travail et coûter assez cher, en particulier si votre pelouse est de taille considérable, car il faut la pulvériser sur toute sa surface. Certains répulsifs altèrent le goût de l’herbe, tandis que d’autres rendent l’herbe plus difficile à digérer pour les oies. Ces répulsifs ne nuisent en rien aux oies, mais ils peuvent indiquer qu’il n’y a pas de source de nourriture fiable dans la région, ce qui peut être une raison suffisante pour qu’elles cherchent un nouveau lieu de nidification.
A voir aussi :   La lavande française survivra-t-elle à l'hiver ?

Problèmes de pelouse des bernaches du Canada

Quelques autres choses que vous devriez savoir

Nous voulions aller droit au but dans cet article et c’est pourquoi nous sommes entrés dans le vif du sujet en présentant quelques-unes des meilleures options à votre disposition pour éloigner les oies de votre pelouse. Mais il y a d’autres éléments d’information qui peuvent vous aider.

  • Il est plus facile de prévenir que de se débarrasser – Le choix du moment est primordial. Si les oies ont déjà construit leur nid sur votre pelouse et autour, vous aurez beaucoup plus de mal à les faire partir. Cela dépend de l’endroit où vous vous trouvez dans le pays, mais les nids sont généralement construits entre mars et avril, et une fois qu’ils sont construits, les mâles et les femelles les défendent comme si leur vie en dépendait.
  • Ne les nourrissez JAMAIS – La dernière chose à faire est de donner l’impression aux oies que votre propriété est une source fiable de nourriture (GRATUITE), car c’est une invitation qu’elles ne risquent pas de laisser passer. Cela peut sembler évident, mais les humains ont une certaine obsession pour ce qui est de nourrir les animaux sauvages, même lorsqu’on leur dit de ne pas le faire. Et même si vous pensez que vous êtes « une bonne personne » et que « ce n’est que pour cette fois », les oies ne le penseront certainement pas. Elles en redemanderont !

Pourquoi la présence d’oies sur votre pelouse est un problème ?

Personne n’a jamais dit « Comme c’est mignon » à propos des oies. Même si nous encourageons certains types d’oiseaux à fréquenter nos jardins avec des mangeoires et des bains, personne ne souhaite qu’un troupeau d’oies fasse de son jardin sa « maison de campagne ». Elles peuvent créer BEAUCOUP de problèmes pour vous et votre pelouse. Si vous avez besoin de vous rappeler pourquoi vous ne voulez pas d’un troupeau d’oies résidentes sur votre propriété, voici quelques raisons…

  • Très bruyantes – Vous ne tarderez pas à rêver d’un silence total avec tous ces coups de klaxon ! Les oies peuvent être TRÈS bruyantes.
  • Elles surpâturent – Les bernaches du Canada abusent complètement de votre pelouse, mangent l’herbe et la surpâturent, ce qui provoque souvent l’érosion du sol et la formation de plaques chauves. Vous devrez constamment réensemencer ou regarnir votre pelouse pour essayer de lui redonner un aspect décent, ce qui devient coûteux.
  • Ils sont agressifs – Ces petites créatures ne sont pas mignonnes ; elles peuvent être très effrayantes.. Ils sont connus pour être agressifs envers les humains s’ils en ressentent le besoin.
  • Créer beaucoup de déchets – Si l’on décernait des prix aux producteurs de déchets corporels, les oies seraient en bonne place. Leurs excréments sont volumineux, salissants et absolument nauséabonds.
A voir aussi :   Pourquoi mon prince noir succulent est-il en train de mourir ?

Pas encore de vote

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment optimiser la ventilation et le chauffage de votre Clio 3 ?

Comment optimiser la ventilation et le chauffage de votre Clio 3 ?

Découvrez des astuces simples et efficaces pour améliorer la ventilation et le chauffage de votre Clio 3. Bénéficiez d’un confort optimal tout au long de l’année en suivant nos conseils pratiques ! Les principaux composants du système de ventilation et de chauffage de la Clio 3 Le ventilateur de chauffage Le ventilateur de chauffage de

Lire la suite »
Comment intégrer une piscine hors sol bois avec terrasse dans votre jardin ?

Comment intégrer une piscine hors sol bois avec terrasse dans votre jardin ?

Dans l’univers des piscines privées, la piscine hors sol en bois avec terrasse est devenue une alternative séduisante aux installations traditionnelles enterrées. Encore faut-il saisir les subtiles nuances qui font de cette option un choix de prédilection pour nombreux propriétaires. Examinons ensemble ses atouts, sans oublier les critères essentiels à considérer avant de plonger dans

Lire la suite »
Besoin d’une entreprise de jardinage pour particuliers ?

Besoin d’une entreprise de jardinage pour particuliers ?

À la recherche d’une entreprise de jardinage pour particuliers ? Découvrez nos conseils pour trouver le partenaire parfait pour sublimer votre espace extérieur ! Services offerts par une entreprise de jardinage Entretien et aménagement de jardins Une entreprise de jardinage propose des services d’entretien et d’aménagement pour sublimer votre espace extérieur. Que ce soit pour

Lire la suite »
Retour en haut