Bermuda et St. Augustine (comparaison de gazon)

bermuda-et-st-augustine-comparaison-de-gazon

Lorsque vous vivez dans un climat chaud, vous pouvez avoir l’impression que vous n’avez le choix qu’entre deux types de gazon, surtout si vous voulez une pelouse qui demande peu d’entretien et qui survivra à une baisse de la consommation d’eau. Alors, quelle pelouse, la St. Augustine ou la Bermuda, sera la plus adaptée à votre situation ? Vous trouverez ci-dessous une comparaison approfondie qui devrait vous aider à faire le bon choix.

Bermuda ou St. Augustine ?

Comparaison entre la St. Augustine et l’herbe des Bermudes

Les principaux points auxquels vous devez prêter attention lorsque vous comparez la Bermuda et la St. Augustine sont la hauteur idéale après la tonte, le coût d’installation, l’entretien nécessaire, l’ensoleillement et la topographie générale, ainsi que le type de sol naturel. Pour deux types de gazon qui se ressemblent tant, la liste des différences peut sembler longue, et elle l’est. Chacun de ces points peut faire la différence entre une pelouse parfaite pour votre situation et une pelouse un peu inégale qui ne semble pas rester verte quand vous l’attendez.

Apparence de la St. Augustine et du Bermudagrass

À première vue, il peut être difficile de distinguer une pelouse de St. Augustine d’une pelouse de Bermudagrass. Les deux variétés sont à croissance lente. Elles ont toutes deux une couleur vert foncé lorsqu’elles sont saines et les brins d’herbe sont larges, grossiers et fins. La St. Augustine, cependant, a des brins un peu plus larges que ceux des Bermudes. Les deux types de gazon produisent également des stolons, ou « racines aériennes », qui se recouvrent les uns les autres et contribuent à renforcer la pelouse. La bermudienne est également connue pour produire des rhizomes, mais moins fréquemment que les autres types de graminées.

Meilleures utilisations de la St. Augustine vs Meilleures utilisations de la Bermuda

Cette section permet de répondre rapidement à la question de savoir quel type de gazon, Bermuda ou St. Augustine, est le plus adapté à votre situation. Par exemple, la meilleure utilisation du gazon Bermudagrass est une pelouse très chaude et ensoleillée qui reçoit une quantité moyenne de trafic. Le sol doit être riche et bien drainé et le terrain doit, idéalement, être plat ou avoir une courbe douce.

Pour une pelouse de St. Augustine, la meilleure utilisation serait une pelouse à faible trafic avec un sol pauvre et sablonneux et un pH neutre. Le plein soleil ou une ombre diffuse conviennent parfaitement. Une cour dans la zone 8b à 10b serait idéale. Un terrain plat est également préférable à un terrain en pente.

Types de sol et pH : besoins de la St. Augustine et besoins du Bermudagrass

Le gazon des Bermudes et le gazon de la St. Augustine ont tous deux besoin d’un pH neutre et d’un sol bien drainé. Le drainage est essentiel car ces deux types de gazon sont très sensibles aux maladies liées à l’eau, notamment la pourriture des racines. La St. Augustine préfère également les sols sablonneux et prospère dans les situations pauvres en nutriments. Le bermudagrass aura besoin d’un peu plus d’engrais au cours de sa vie et se porte mieux dans un sol limoneux, bien qu’il puisse tolérer un peu de sable.

Besoins en eau des pelouses de St. Augustine et besoins en eau des pelouses de Bermudes

En ce qui concerne les besoins en eau, le gazon des Bermudes a un taux d’absorption d’eau plus élevé que celui de la St. Augustine ; cependant, le gazon des Bermudes est aussi beaucoup plus susceptible de retenir cette eau et de rester vert pendant une sécheresse. La St. Augustine n’a besoin que d’un pouce d’eau par semaine, mais elle en absorbera beaucoup plus si on lui en donne l’occasion. Ses larges brins d’herbe vont ensuite dissiper ce surplus d’humidité. Bien que cela puisse contribuer à refroidir la St. Augustine elle-même et à l’empêcher de brûler par temps chaud, cela signifie également que toute plante proche de la St. Augustine devra se battre encore plus pour obtenir l’eau dont elle a besoin.

A voir aussi :   Boulon de lame de tondeuse à gazon coincé (comment le retirer facilement)

Le gazon des Bermudes n’a besoin que de 2 à 5 cm d’eau par semaine. Il est plus poli que le St. Augustine et peut rester plus vert pendant plusieurs semaines après que la couleur du St. Augustine se soit fanée pendant une sécheresse. De plus, bien que la hauteur de tonte idéale pour le Bermudagrass soit en moyenne plus basse, on peut le laisser pousser un peu pendant les périodes de sécheresse pour l’aider à conserver encore plus d’humidité.

Exigences en matière de soleil, d’ombre et de température pour la St. Augustine et les Bermudes

Le Bermudagrass a besoin du plein soleil. Il ne supporte pas l’ombre, quelle qu’elle soit, et s’éclaircit même à l’ombre légère. À l’ombre profonde, le bermuda dépérit ou refuse de pousser. Le bermuda tolère toutefois une plus grande amplitude thermique que la St. Augustine. Le bermudagrass entre en dormance à 32F et peut tolérer une brève et légère gelée ou un gel avant de subir des dommages sérieux. Il cessera de pousser à une température de 55°F ou moins, ainsi qu’à une température de 85°F ou plus, sans arrosage fréquent.

Le St. Augustine préfère le plein soleil mais peut très bien supporter une ombre partielle ou diffuse. Si vous avez des zones d’ombre profonde dans votre jardin, vous voudrez peut-être mélanger une herbe plus tolérante à l’ombre pour ces endroits. La St. Augustine a besoin d’un climat plus chaud que le Bermuda pour se développer. Les zones 8b et plus sont les meilleures. La St. Augustine entre en dormance à partir de 55F. Ce type de gazon ne peut pas tolérer le gel ou même des températures proches du gel pendant un certain temps. Toute sorte de gelée causera des dommages. La St. Augustine entre rarement en dormance complète, même à des températures élevées, ce qui la rend plus sensible à la sécheresse que le Bermudagrass.

Durabilité du gazon des Bermudes par rapport au gazon de la St. Augustine

Le gazon des Bermudes et la St. Augustine sont tous deux moins durables que les graminées qui ne poussent pas à partir de stolons. En tant que types de graminées à base de stolons, les Bermudes et la St. Augustine résistent bien, mais le Bermudagrass fera un peu mieux, étant donné la structure supplémentaire que ses rhizomes fournissent. La St. Augustine doit être utilisée sur une pelouse plate alors que le Bermudagrass peut supporter une pente douce. Ni l’un ni l’autre n’est efficace sur les collines si l’on prévoit du trafic après un temps humide.

Au-delà du terrain, les Bermudes et le St. Augustin supportent aussi mal d’être déterrés et coupés. Souvent, les touffes d’herbe des Bermudes refusent de s’enraciner après avoir été arrachées et les touffes voisines doivent combler la zone. La St Augustine devrait s’enraciner, mais le fera lentement, comme elle le ferait si elle devait combler un endroit nu.

A voir aussi :   Pourquoi la pression de l'eau n'est-elle pas suffisante pour les arroseurs de pelouse ?

Ravageurs et maladies courantes de la St. Augustine ou du Bermudagrass

Le gazon des Bermudes est sensible aux habituelles fourmis, pyrales, thrips et animaux fouisseurs. Les dégâts causés par l’eau ou l’eau stagnante sont un réel problème car ils peuvent entraîner très rapidement la prolifération de mousses, d’algues et de moisissures. Si l’on ne fait rien et que le drainage n’est pas amélioré, ces conditions peuvent entraîner la pourriture des racines.

Le St. Augustine est similaire en ce sens qu’il est sensible à ces insectes habituels ainsi qu’aux nématodes et aux punaises. Les punaises en particulier peuvent dévaster une pelouse de St. Augustine en moins de 2 semaines. Comme les Bermudes, la St. Augustine est également sujette à la pourriture des racines. La plaque brune et les maladies fongiques sont également préoccupantes. De plus, le gazon de la St-Augustine a une tolérance encore plus faible à l’excès d’eau que le Bermuda et même de longues et fortes périodes de pluie peuvent provoquer l’apparition de ces conditions ou maladies.

Besoins de tonte de la St. Augustine vs Besoins de tonte du gazon des Bermudes

La St. Augustine doit être tondue à une hauteur de 2″ à 2,5″. Le laisser pousser plus longtemps par temps chaud n’est pas aussi bénéfique que pour les autres types de gazon, en raison de l’angle de croissance. La St. Augustine a une croissance plus rapide au début de l’été, mais reste un type de gazon à croissance lente. Le bermudagrass doit être maintenu à un niveau bas de 2″, en moyenne. Le fait de lui permettre de s’allonger un peu par temps chaud peut être bénéfique et réduire la quantité d’humidité nécessaire pour que la pelouse des Bermudes reste verte.

Existe-t-il de meilleures souches de St. Augustine ou de Bermuda ?

Les variétés de bermudagrass disponibles sur le marché peuvent vous aider à résoudre un certain nombre de problèmes différents. Certains types ont une couleur plus foncée, d’autres nécessitent moins d’eau et d’autres encore produisent une pelouse plus épaisse. Quels que soient vos besoins, contacter un revendeur local est la meilleure première étape. Certaines variétés sont disponibles en ligne ou dans les magasins de semences, mais d’autres peuvent être « verrouillées » en raison d’accords de distribution.

Le St. Augustinegrass a beaucoup moins de souches disponibles mais il y en a deux qui valent la peine d’être notées. Tout d’abord, ‘Captiva’ aidera à presque éliminer le problème de la punaise velue dont la St-Augustine a tendance à souffrir. Si vous n’êtes pas préoccupé par les punaises dans votre région, ‘Variegatum’ est également à considérer, surtout si vous avez un terrain ombragé. Cette variété produit une pelouse avec des brins d’herbe dans des nuances pommelées de vert et de blanc.

Coût de la St. Augustine par rapport à la Bermuda

Le gazon des Bermudes est facile à obtenir et relativement bon marché pour n’importe quel type de gazon. Les souches communes sont disponibles pour aussi peu que 8 $/lb au moment où cet article a été écrit. Les souches plus « premium » peuvent coûter le double, mais les avantages en valent souvent la peine.

A voir aussi :   Comment éviter que les pneus des tondeuses à gazon ne se dégonflent (6 causes + solutions)

La St. Augustine est plus chère car elle ne produit souvent pas de graines viables. Cela signifie que le gazon en plaques et les mottes sont le seul moyen d’obtenir une pelouse de St. Augustine forte et régulière. Pour obtenir suffisamment de mottes pour couvrir une pelouse de taille moyenne, il vous faudra compter entre 800 et 1 200 $, selon votre lieu de résidence et les outils dont vous disposez déjà.

Peut-on mélanger le gazon des Bermudes et celui de la St. Augustine ?

Vous pouvez mélanger le gazon Bermudagrass avec le St. Augustine. Tout d’abord, vous voulez que la St. Augustine soit votre gazon principal. Installez les bouchons, puis sursemez avec du Bermudagrass. Le bermuda aidera à remplir rapidement votre pelouse pendant que la St. Augustine s’établira d’elle-même. Avec le temps, attendez-vous à ce que la St. Augustine prenne le dessus sur le Bermudagrass, surtout dans les zones ombragées ou dans les climats plus chauds.

Le meilleur scénario pour une pelouse de St. Augustine ou de Bermuda.

Pour une pelouse de bermudagrass, le meilleur scénario serait un terrain plat, en plein soleil et sans hiver glacial. Un faible trafic est également idéal. Ce n’est pas le type de pelouse que vous voulez si vous prévoyez de vous garer sur la pelouse ou si vous avez beaucoup d’animaux de compagnie à l’extérieur. Pour une pelouse de St. Augustine, une pelouse résidentielle avec un bon drainage, un sol pauvre, sablonneux et chaud, et une cour plate est idéale. Des conditions de faible trafic sont également recommandées pour ce type de gazon.

Pour résumer les principaux points de la comparaison entre le gazon des Bermudes et celui de la St. Augustine, j’ai établi le tableau ci-dessous.

Type de gazon Herbe de la St. Augustine Herbe des Bermudes
Apparence Faible croissance avec des lames larges, vert foncé, minces et grossières. Vert foncé avec une texture grossière – Petits poils sur la gaine de la feuille – Stolons
Utilisations populaires Pelouses à faible trafic dans les climats chauds et ensoleillés. Climat chaud à chaud avec un trafic moyen
Type de sol idéal et pH Un sol bien drainé, pauvre et sablonneux est idéal – pH idéal de 6 à 7 Un sol riche et bien drainé est idéal – pH idéal de 6 à 7
Besoins en eau 1″ d’eau par semaine – Consommation globale moyenne d’eau 1″ à 1,5″ d’eau par semaine – Consommation globale moyenne d’eau
Besoins en soleil/ombre/température Préfère le plein soleil, peut tolérer une partie du soleil – Dormance à 55F – Meilleur dans les zones 8b – 10b Plein soleil requis – Dormance réelle à 32F – Arrêt de croissance en dessous de 55F
Durabilité Durabilité et récupération des dommages médiocres Durabilité et taux de récupération moyens
Ravageurs et maladies Coccinelles, criquets taupiers, larves, nématodes, punaises – maladies fongiques – taches brunes – pourriture des racines Moisissure, mildiou, mousse et algues si trop humide – Pyrales, thrips, vers blancs – Animaux fouisseurs
Besoins en matière de tonte Tondre à une hauteur de 2″ à 2,5″ – La croissance est la plus rapide au début de l’été. Doit être tondu à une hauteur de 1,5 à 2,5 pouces en moyenne – Pousse le mieux par temps chaud ou très chaud.

Pas encore de vote

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment aménager une petite cuisine moderne et fonctionnelle ?

Comment aménager une petite cuisine moderne et fonctionnelle ?

Aménager une petite cuisine moderne ne se limite pas à l’esthétique; c’est un challenge d’efficacité et de fonctionnalité. Le moindre centimètre doit être optimisé pour offrir la meilleure expérience culinaire dans un espace restreint. Clés de conception d’une petite cuisine Une petite cuisine peut être transformée en un espace pratique et élégant. Il est crucial

Lire la suite »
Comment aménager votre cuisine contemporaine en alliant fonctionnalité et design ?

Comment aménager votre cuisine contemporaine en alliant fonctionnalité et design ?

Chers passionnés de design et d’art culinaire, avez-vous déjà exploré l’univers de la cuisine contemporaine ? Joyau de l’innovation et de la créativité, elle réinvente notre manière de penser et d’utiliser cet espace central dans nos foyers. Qu’est-ce que la Cuisine Contemporaine ? Fusion parfaite entre fonctionnalité et esthétique, la cuisine contemporaine se distingue par

Lire la suite »
Comment nettoyer efficacement votre plaque à induction ?

Comment nettoyer efficacement votre plaque à induction ?

Lorsqu’il est question de modernité et d’efficacité en cuisine, la plaque à induction figure parmi les choix préférés des amateurs de cuisine comme des chefs professionnels. Cependant, ce type de plan de cuisson exige un entretien particulier pour assurer sa longévité et son bon fonctionnement. Voyons ensemble comment nettoyer adéquatement votre plaque à induction. Comprendre

Lire la suite »
Retour en haut