Scarificateur ou aérateur : Quel est le rôle de chacun d’entre eux ?

Scarifier-vs-Aerator.jpg

Malheureusement, les pelouses ne prennent pas soin d’elles-mêmes, c’est pourquoi on ne voit pas de pelouses parfaites surgir dans la nature. L’entretien d’une pelouse saine et attrayante ne se limite pas à un passage occasionnel de la tondeuse autoportée. Il faut scarifier pour éviter que le chaume ne s’accumule et n’étouffe la pelouse. Vous devez également aérer le sol sous la pelouse de temps en temps, sinon votre pelouse risque d’être privée de nutriments et de se dessécher. Dans cet article, nous allons comparer le scarificateur et l’aérateur, en parlant de leurs objectifs et de leurs mérites respectifs.

Scarificateur vs Aérateur

Scarificateur vs Aérateur : Une plongée en profondeur

Le scarificateur et l’aérateur sont tous deux des outils utilisés pour résoudre des problèmes spécifiques qui se posent lors de l’entretien d’une pelouse moyenne. L’un est utilisé pour améliorer la santé du sol (c’est l’aérateur) et l’autre pour s’assurer que la pelouse n’est pas étouffée par les déchets de tonte et autres débris (c’est le scarificateur).. Commençons cette étude approfondie par le scarificateur.

Le scarificateur

Scarificateur de gazon

Le scarificateur n’est pas un film d’horreur, c’est un outil utilisé pour enlever le chaume accumulé sur la pelouse. Le chaume est composé d’herbe morte, de brindilles, de feuilles pourries et d’autres débris, même s’il est vrai qu’il s’agit surtout d’herbe morte. Chaque fois que vous tondez la pelouse, vous ajoutez à cette couche (même si votre tondeuse est équipée d’un sac de ramassage, certains déchets de coupe se retrouvent dans la pelouse).

Avec le temps, cette couche de chaume devient de plus en plus épaisse. Elle peut finir par devenir spongieuse et le chaume commence à priver la pelouse d’eau, d’éléments nutritifs et de lumière du soleil. Si rien n’est fait, c’est une très mauvaise nouvelle pour votre pelouse. Le scarificateur est utilisé pour éliminer cette couche de chaume afin que votre pelouse puisse à nouveau manger, boire et s’amuser.

A voir aussi :   La tondeuse à rouleau ne tourne pas - Solutions possibles

Quand faut-il scarifier son gazon ?

La plupart des experts s’accordent à dire que le meilleur moment pour scarifier la pelouse se situe au début du printemps (généralement en avril), puis à la fin de l’été ou au début de l’automne (en septembre). Cependant, si le mois d’avril a été particulièrement pluvieux, il est préférable d’attendre le mois de mai pour scarifier la première fois.

La scarification au début du printemps sert principalement à débarrasser la pelouse des débris accumulés pendant l’hiver et à la préparer à une croissance optimale. C’est pourquoi les lames du scarificateur sont généralement raccourcies afin de ne pas creuser trop agressivement dans la pelouse.

Quelques points à garder à l’esprit concernant la scarification

Il faut toujours tondre la pelouse avant d’utiliser le scarificateur ou l’aérateur. Cela permet à l’outil d’accéder librement à la pelouse et d’être plus efficace.

Ne scarifiez pas votre pelouse si vous l’avez réensemencée au cours de l’année écoulée. Les nouveaux brins ont besoin de temps pour construire des racines solides.

Il ne faut jamais scarifier un gazon dormant, car cela pourrait l’endommager de façon permanente.

Quelques éléments à garder à l'esprit concernant la scarification

Les avantages et les inconvénients de la scarification

Pour

  • La scarification libère votre pelouse de l’accumulation de chaume.
  • La scarification donne à votre pelouse une meilleure apparence et une meilleure sensation.
  • La scarification empêche la croissance des mauvaises herbes et assure une bonne ventilation de la pelouse.
  • La scarification permet à votre pelouse de ne plus être aussi rebondie.

Cons

  • Votre pelouse aura un aspect un peu noueux juste après la scarification.
  • La scarification peut être très exigeante physiquement.
  • Si vous scarifiez trop tôt dans l’année, vous risquez d’endommager votre pelouse.
A voir aussi :   La broche tourne lors du retrait des lames - Comment l'arrêter ?

L’aérateur

Aérateur de pelouse

Alors que la scarification et le déchaumage ne diffèrent qu’en termes d’intensité, la scarification et l’aération sont des processus totalement différents. Comme nous l’avons vu plus haut, la scarification est un déchaumage agressif de la pelouse. Il s’agit de creuser en profondeur et d’arracher le chaume accumulé avant qu’il n’étouffe la pelouse. L’aération, quant à elle, consiste à percer des trous dans le sol pour le laisser respirer et lui permettre d’absorber plus efficacement l’eau et les engrais.

L’aération de la pelouse a pour effet d’ameublir le sol compact. Elle fournit également des milliers de petits refuges où les micro-organismes bénéfiques peuvent se développer. Ces micro-organismes aident à décomposer les nutriments afin que vous puissiez tirer le meilleur parti de tous les engrais que vous introduisez dans la pelouse. En brisant le sol compact, l’aération permet également à l’herbe de s’étendre plus facilement sur les côtés et de combler les zones clairsemées.

Quand faut-il aérer la pelouse ?

Gardez ces éléments à l'esprit lors de l'aération

L’aération est généralement effectuée en réponse à des problèmes de compactage. Il y a quelques éléments à surveiller qui peuvent indiquer que le sol de votre pelouse s’est compacté.

Par exemple, si vous arrosez votre pelouse après l’avoir tondue et que l’eau forme des flaques à un endroit où elle s’écoulait efficacement auparavant, le sol est probablement compacté à cet endroit. Vous pouvez également vérifier si votre sol est compacté en appuyant simplement dessus avec votre doigt. S’il est dur au toucher, c’est qu’il est compacté.

Vous pouvez aussi essayer le test du tournevis. Enfoncez un tournevis ordinaire dans le sol. Il doit s’enfoncer facilement. Si vous devez pousser pour pénétrer dans le sol, c’est qu’il est compacté et qu’il faut l’aérer.

Quelques points à garder à l’esprit concernant l’aération

Vous ne devez jamais aérer votre pelouse pendant une période de dormance. Cela pourrait causer des dommages permanents.

A voir aussi :   Avantages et inconvénients du pâturin des prés : bon ou mauvais pour votre pelouse ?

Si vous vivez dans un pays du nord et que votre pelouse est composée de graminées de saison froide, le meilleur moment pour aérer est le début du printemps ou le début de l’automne.

Si vous habitez dans un pays du sud, le meilleur moment pour aérer la pelouse est généralement la fin du printemps ou le début de l’été. C’est-à-dire à peu près à n’importe quel moment du mois de juin.

Une pelouse humide est plus facile à aérer et peut l’être plus efficacement qu’une pelouse sèche. Il faut donc aérer la pelouse soit le lendemain de l’irrigation, soit le lendemain d’une pluie torrentielle.

Quelques éléments à garder à l'esprit concernant l'aération

Avantages et inconvénients de l’aérateur

Pour

  • L’aération permet de briser les sols compacts.
  • L’aération permet à l’eau d’atteindre plus efficacement les racines.
  • L’aération peut aider à combler les zones clairsemées ou brunes.
  • L’aération permet d’améliorer l’efficacité de l’engrais.

Cons

  • L’aération d’une pelouse dormante peut endommager les racines.
  • Si une zone est très compactée, vous devrez peut-être faire plus d’un passage.
  • La location d’une machine d’aération peut être coûteuse.
  • L’aération peut être un travail pénible, aussi ne l’effectuez que le lendemain d’une pluie ou d’un arrosage.
Carottes d'aération de pelouse
Carottes prélevées lors de l’aération de la pelouse

Scarification et aération : Conclusion

À un moment ou à un autre, le sol de la plupart des pelouses se compacte, en tout ou en partie. Il faudra alors l’aérer ou la pelouse mourra lentement. De même, la plupart des pelouses accumulent du chaume au fil du temps et doivent être sacrifiées.

L’aération et la scarification de votre pelouse permettent de rétablir l’uniformité, de faciliter l’accès de l’eau aux racines et de permettre aux engrais et autres nutriments d’agir plus efficacement.

Pas encore de vote

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment aménager votre cuisine contemporaine en alliant fonctionnalité et design ?

Comment aménager votre cuisine contemporaine en alliant fonctionnalité et design ?

Chers passionnés de design et d’art culinaire, avez-vous déjà exploré l’univers de la cuisine contemporaine ? Joyau de l’innovation et de la créativité, elle réinvente notre manière de penser et d’utiliser cet espace central dans nos foyers. Qu’est-ce que la Cuisine Contemporaine ? Fusion parfaite entre fonctionnalité et esthétique, la cuisine contemporaine se distingue par

Lire la suite »
Comment nettoyer efficacement votre plaque à induction ?

Comment nettoyer efficacement votre plaque à induction ?

Lorsqu’il est question de modernité et d’efficacité en cuisine, la plaque à induction figure parmi les choix préférés des amateurs de cuisine comme des chefs professionnels. Cependant, ce type de plan de cuisson exige un entretien particulier pour assurer sa longévité et son bon fonctionnement. Voyons ensemble comment nettoyer adéquatement votre plaque à induction. Comprendre

Lire la suite »
Comment utiliser un banjo placo pour des joints parfaits ?

Comment utiliser un banjo placo pour des joints parfaits ?

Découvrir le Banjo pour les Plaquistes : Un Outil Indispensable pour des Finitions Parfaites L’art de la plâtrerie est aussi ancien que les premières constructions humaines, mais ce qui le tient toujours à la pointe de l’innovation sont les outils qui accompagnent les plaquistes dans leur métier. Parmi ces innovations, le banjo placo occupe une

Lire la suite »
Retour en haut