Mur en tasseau

mur en tasseau

Le tasseau est un élément de bois qui sert à construire des murs.

Il est composé d’une pièce de bois rectangulaire, généralement en sapin, qui peut être assemblée avec d’autres pièces pour former un mur.

Le tasseau est utilisé pour la construction de cloisons intérieures ou extérieures, pour les planchers et les escaliers. Nous allons voir comment réaliser soi-même un mur en tasseaux.

Qu’est-ce qu’un mur en tasseau ?

Les tasseaux sont des éléments de bois qui peuvent être utilisés pour le montage de cloisons ou de meubles.

Leur nom vient du fait qu’ils ressemblent à une tasse, c’est-à-dire à un cylindre creux et légèrement convexe.

Les tasseaux sont fabriqués en bois massif, en contreplaqué ou encore en panneaux de particules.

Ils se présentent généralement sous la forme d’un cylindre creux et légèrement convexe (comme une tasse). Dans ce cas, on parlera plutôt d’une « poutre ».

Lorsque les tasseaux sont utilisés pour monter des cloisons ou des meubles, ils peuvent être assemblés bout à bout avec des connecteurs métalliques (vis) ou bien collés entre eux. On parle alors de mur en tasseau caractérisé par un aspect visuel très similaire au mur d’une maison construit avec du parpaing.

La pose d’un mur en tasseau est très facile grâce aux connecteurs métalliques (vis) qui permettent un assemblage rapide et simple.

Il existe plusieurs types de matériaux pour réaliser un mur en tasseau : – Les panneaux OSB – Les panneaux agglomérés – Le contreplaqué – Les blocs agglomérés – Le bois massif Pour faire un bon choix, il faut prendre en compte certains critères comme la solidité, l’aspect esthétique et le coût.

mur en tasseau

Comment construire un mur en tasseau ?

Le tasseau est un élément essentiel de la structure de votre mur.

Il se présente sous la forme d’un panneau de bois qui sert à construire un mur ou à réaliser une cloison.

Le tasseau se distingue du madrier par sa section plus petite, en général entre 20 et 30 mm, et par son épaisseur supérieure, qui peut atteindre 60 mm. Quand vous choisissez votre tasseau pour réaliser vos travaux de bricolage, il faut que celui-ci soit adapté à l’usage que vous souhaitez en faire. S’il doit servir à réaliser des coffrages ou des murs porteurs, vous devrez opter pour des sections différentes : le tasseau de 20 x 20 mm est idéal pour cela alors que celui de 40 x 40 mm sera pratique pour les murs porteurs et les cloisons. Pour réaliser un mur en bibliothèque ou en placard intégrable, optez plutôt pour une section plus fine : 10 x 10 mm par exemple. Pour construire un mur dans votre garage ou pour créer une mezzanine au-dessus d’une pièce à vivre, choisissez plutôt du bois massif tel que le pin traité autoclave classe 4 (bois résineux imprégnation sous pression). Si vous ne savez pas comment installer correctement votre tasseau sur votre support ? Dans ce cas consultez notre article dédiée sur la pose d’un IPN (Invisible Poutrelles Hourdis) !

A voir aussi :   Garde meuble Strasbourg

Quels matériaux sont nécessaires pour construire un mur en tasseau ?

Si vous souhaitez construire un mur en tasseau, il faudra avant toute chose définir le type de plancher que vous allez utiliser. En effet, s’il est composé d’une essence de bois trop sensible aux variations hygrométriques et thermiques, il est nécessaire d’utiliser des matériaux spécifiques pour assurer la stabilité du mur au fil des années. Si par contre votre sol est constitué d’un béton ou d’un autre matériau inerte, vous pourrez sans problème utiliser un tasseau classique.

Il existe différentes essences de bois qui peuvent être utilisés pour fabriquer un mur en tasseau : Le chêne rouge (Quercus rubra) ; Le chêne blanc (Quercus alba) ; L’érable sycomore (Acer pseudoplatanus) ; Le hêtre commun (Fagus sylvatica).

Il existe également quelques essences plus exotiques comme le teck (Tectona grandis), l’iroko (Irvingia gabonensis), le cumaru (Parkia biglobosa) ou encore le merbau (Morus kagayamaï).

Avantages et inconvénients du mur en tasseau

Les tasseaux sont des éléments de structure en bois qui soutiennent les planchers.

Ils peuvent être employés dans différentes structures et applications, comme la construction de murs intérieurs ou extérieurs.

Les tasseaux peuvent être utilisés pour construire des murs porteurs, des cloisons et des revêtements muraux. Si vous envisagez de construire un mur en tasseau, il est important que vous preniez connaissance de ses avantages et inconvénients.

Les avantages du mur en tasseau Il existe plusieurs avantages à employer le bois pour construire un mur.

Le premier avantage est celui du prix, car faire appel au bois revient souvent moins cher que le béton ou l’acier.

A voir aussi :   Garde meuble Nancy

Le second avantage concerne la durabilité du matériau : le bois est un matériau qui ne se déforme pas facilement et résiste très bien aux chocs thermiques (chaud/froid). Ainsi, si vous avez besoin d’un mur solide qui supportera les coups d’une personne ou d’un animal domestique par exemple, le bois sera une bonne option à considérer. Enfin, si vous souhaitez faire appel à un professionnel pour réaliser votre projet de construction de murets en tasseaux, cela peut valoir le coup financièrement (en fonction du nombre de m² à réaliser).

Les inconvénients du mur en tasseau Le principal inconvénient que l’on rencontre avec l’emploi du bois est sa faible inertie thermique : ce matériau ne restitue pas la chaleur quand il fait froid ni ne garde la fraîcheur quand il fait chaud.

Exemples de murs en tasseau

Pour réaliser un mur en tasseau, vous devez déterminer les dimensions des différents éléments qui le composent. Pour commencer, il faut choisir la longueur et la hauteur du parement. Elle sera égale à celle de la profondeur des tasseaux.

Il est important d’avoir une largeur identique pour l’ensemble des tasseaux afin que le mur forme un rectangle parfait.

La hauteur est choisie en fonction du type de support sur lequel vous allez fixer votre mur. Si le support est porteur, il ne doit pas être inférieure à 40 cm ni supérieure à 2 mètres. Encastré dans un mur ou sur une cloison, si la largeur du tableau est inférieure à 20 cm, il peut être fixé au plafond ou aux murs porteurs ; si elle est supérieure à 20 cm, il doit alors être encastré dans un mur non porteur ; et enfin si elle est comprise entre 20 et 30 cm, il peut simplement reposer sur un sol non porteur (dalle béton). Par ailleurs, pour créer une sous-pente, vous devez calculer l’espace entre les solives qui devra mesurer 1 mètre minimum au moins.

A voir aussi :   Constructeur maison bbc

Vous devez donc disposer au moins de 3 solives par niveau pour assurer l’ossature de votre structure.

Les tasseaux se fixent ensuite sur ces solives grâce aux pointes inoxydables PZ2 fournies avec chaque kit (pointes anti-fendage).

Les montants verticaux seront quant à eux fixés sur les lambourdes avec des vis autoforeuses ou des clous inoxydables PZ2 fournis avec chaque kit (vis autoforeuses) afin qu’ils soient alignés avec les lambourdes horizontales et qu’ils restent droits dans le temps.

Histoire du mur en tasseau

Souvent appelé tasseau, le mur en tasseau est une valeur sûre dans la construction de maisons individuelles.

Le mur en tasseau est un élément de charpente qui peut être utilisé pour plusieurs types de travaux.

Il permet notamment de construire des murs porteurs, ce qui est idéal pour les habitations individuelles.

Le mur en tasseau peut aussi être utilisé comme cloison intérieure. Pour cela, il faut choisir des plaques de plâtre et monter une structure sur laquelle sera fixée les plaques de plâtre. Une fois que le mur en tasseau sera terminé, il pourra servir à la réalisation d’une cloison décorative ou phonique selon l’usage souhaité. Si vous avez besoin d’un conseil concernant le type de matériaux adaptés à votre projet, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel du bâtiment.

Vous avez décidé de construire un mur en tasseau, mais vous ne savez pas trop comment vous y prendre. Vous ne voulez pas utiliser de la brique ou du parpaing, car cela revient cher. Vous pouvez aussi faire le choix d’utiliser du bois, mais il faut faire attention à son essence et à sa provenance.

Pas encore de vote

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment optimiser la ventilation et le chauffage de votre Clio 3 ?

Comment optimiser la ventilation et le chauffage de votre Clio 3 ?

Découvrez des astuces simples et efficaces pour améliorer la ventilation et le chauffage de votre Clio 3. Bénéficiez d’un confort optimal tout au long de l’année en suivant nos conseils pratiques ! Les principaux composants du système de ventilation et de chauffage de la Clio 3 Le ventilateur de chauffage Le ventilateur de chauffage de

Lire la suite »
Comment intégrer une piscine hors sol bois avec terrasse dans votre jardin ?

Comment intégrer une piscine hors sol bois avec terrasse dans votre jardin ?

Dans l’univers des piscines privées, la piscine hors sol en bois avec terrasse est devenue une alternative séduisante aux installations traditionnelles enterrées. Encore faut-il saisir les subtiles nuances qui font de cette option un choix de prédilection pour nombreux propriétaires. Examinons ensemble ses atouts, sans oublier les critères essentiels à considérer avant de plonger dans

Lire la suite »
Besoin d’une entreprise de jardinage pour particuliers ?

Besoin d’une entreprise de jardinage pour particuliers ?

À la recherche d’une entreprise de jardinage pour particuliers ? Découvrez nos conseils pour trouver le partenaire parfait pour sublimer votre espace extérieur ! Services offerts par une entreprise de jardinage Entretien et aménagement de jardins Une entreprise de jardinage propose des services d’entretien et d’aménagement pour sublimer votre espace extérieur. Que ce soit pour

Lire la suite »
Retour en haut