Définition, coût et avantages de la chape de ravoirage

Divers matériaux entrent dans la construction ou la rénovation d’une maison aujourd’hui. Parmi les plus utilisés, il y a la chape de ravoirage. Cette dernière, comme tous les autres types de chapes, permet principalement de niveler le sol en intérieur et de le rendre plat. Mais elle a également bien d’autres utilités. Découvrez plus en profondeur ce que c’est qu’une chape de ravoirage dans la suite de cet article.

La chape de ravoirage, qu’est-ce que c’est ?

Encore appelée « chape maigre », la chape de ravoirage est une solution liquide constituée essentiellement de mortier auto nivelant. Elle durcit donc avec le temps. C’est la raison pour laquelle elle se voit souvent déposer sur une dalle en béton frais pour en aplatir la surface au-dessus. Il est possible de voir ce site pour mieux comprendre.

Outre sa capacité à compenser les écarts, la chape maigre fait également preuve d’une haute conductivité thermique. Elle est donc très favorable aux travaux d’isolation thermique. La nomme Française DTU 52.1 P1-2 stipule d’ailleurs que l’utilisation de la chape de ravoirage est une obligation dès lors que vous installez un plancher chauffant.

Les principaux usages de la chape de ravoirage

Grâce à sa haute adaptabilité, la chape de ravoirage est aujourd’hui utilisée dans la construction et la rénovation de tous les types de bâtiments. En effet, qu’il s’agisse d’un immeuble résidentiel, d’une école, d’un magasin ou même d’un hôpital, elle peut être utilisée sans conséquences dans leur construction ou rénovation.

Comme vous le savez déjà, la principale vocation de tous les types de chapes est de redonner au sol d’un local ou à un plancher un caractère plat et équilibré. La chape maigre est donc principalement utilisée dans les travaux de redressement de niveau au sol. Elle se voit également fortement utilisée dans le cadre d’une pose de cloisons pour maintenir une épaisseur identique du support dans toutes les pièces.

Le second rôle de la chape maigre se rapporte aux circuits et canalisations de plomberie installés dans le sol. Pour éviter que ceux-ci ne se noient dans la dalle et ne reçoivent un revêtement direct de sol, il est de coutume de les recouvrir d’une couche de chape. Cette action permet entre autres d’améliorer et de préserver le fonctionnement du système de chauffage ainsi que des conduits. Elle est également une sécurité efficace qu’il fait bon d’ajouter aux isolants des câbles d’alimentation dans lesquels circule le fluide caloriporteur.

Les avantages de l’utilisation de la chape de ravoirage

Les bienfaits de la chape de ravoirage sont multiples et variés. Tout d’abord, son utilisation dans la construction ou la rénovation est la garantie de l’obtention à la fin des travaux d’une surface plane et bien nivelée. Aussi, la technique de sa mise en place est facile à appliquer et adaptée à n’importe quelle forme et superficie de surface même si, a priori, il est conseillé de recourir à un expert pour ce genre de travaux. Pour ce qui est de la durée de l’installation, la chape maigre bat des records en termes de rapidité. En effet, sa mise en place et son séchage ne demandent en moyenne que 3 jours.

Comme vous le savez déjà, la chape maigre n’est pas une matière lourde. Elle offre de ce fait la couverture parfaite aux canalisations de plomberie et aux gaines électriques. Elle est également un isolant très efficace contre les risques liés à l’utilisation des câbles d’alimentation contenant le fluide caloriporteur des planchers chauffants ou rayonnants. Étant donné sa grande conductivité de la chaleur, une fois installée elle contribue aussi à l’amélioration de l’isolation thermique. Utilisée de manière convenable, elle peut également accroître l’isolation phonique d’une pièce.

Le prix de la pose d’une chape de ravoirage

La chape de ravoirage tire son surnom de chape maigre du fait que sa constitution nécessite moins de ciment qu’une chape traditionnelle. Son prix de production est donc plus avantageux. Ceci dit, ce dernier se calcule au m3 de sol à corriger avec l’épaisseur de la couche à poser, un élément influençant grandement le prix.

De ce qui se pratique sur le marché, le coût typique de la chape est plus ou moins égal à 300 euros pour chaque m3 produit. Pour ce qui est de l’installation, le service vous coûtera entre 10 et 40 euros par m2.

En somme, la chape de ravoirage a plusieurs domaines d’application, que ce soit dans la construction ou dans la rénovation. Aussi, elle détient, en plus de son prix économique, l’avantage d’accorder une meilleure isolation thermique et acoustique une fois les travaux réalisés.

Laisser un commentaire